Novak Djokovic (Montréal 2015)
Novak Djokovic est bien lancé à Montréal | Minas Panagiotakis / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Montréal: Djokovic, Murray et Chardy en quart de finale

Publié le , modifié le

Novak Djokovic n'a eu aucun mal à écarter l'Américain Jack Sock, en 8e de finale du Masters 1000 de Montréal. Le numéro un mondial s'est imposé en un moins d'une heure sur le score sans appel de 6-2, 6-1. En quart de finale, le Serbe croisera la route d'Ernest Gulbis, solide face à l'Américain Donald Young (6-4, 6-4). Des quarts de finale que disputera Jérémy Chardy, tombeur d'Ivo Karlovic (4-6, 7-6 et 6-2). Le Palois affrontera Isner. A l'instar de "Djoko", Andy Murray s'est montré expéditif face au Luxembourgeois Gilles Müller (6-3, 6-2). L'Ecossais sera le prochain adversaire de Jo-Wilfried Tsonga, tombeur de l'Australien Bernard Tomic dans la nuit. Le très controversé Nick Kyrgios a été sorti par John Isner (7-5, 6-3).

Une mini alerte au tour précédent face à Thomaz Bellucci (un tie break disputé au deuxième set) et Novak Djokovic est de nouveau sur les bons rails. Le pauvre Jack Sock (35e à l'ATP) en a fait les frais pendant moins d'une heure. L'Américain aura tenu la cadence pendant une petite demi-heure avant d'exploser. Le break concédé à 3-2 dans la première manche est le tournant du match en faveur d'un Djokovic pas flamboyant mais très solide et qui a su profiter de la baisse mentale de son adversaire.

Après une première manche empochée 6-2, Djokovic a fait le break dès le quatrième jeu dans le deuxième set et s'est dirigé tranquillement vers la victoire (6-1). Un service-volée plus tard sur la balle de match et Djokovic est en quart de finale où il retrouvera le Letton Ernests Gulbis, qui s'est débarrassé de l'Américain Donals Young en deux manches (6-4, 6-4). Pas un obstacle insurmontable sur la route d'un cinquième Masters 1000 remporté consécutivement.

Chardy résiste à l'homme aux 10 000 aces

Face à Milos Raonic au premier tour, Ivo Karlovic était devenu le premier joueur à passer la barre des 10 000 aces sur le circuit ATP. Face à Jérémy Chardy, son service aura bien pu encore lui offrir la victoire. Breaké d'entrée dans la première manche, le Palois a traîné comme un boulet ce service perdu (6-4). La deuxième manche est un combat de tous les instants qui s'achève logiquement par un jeu décisif. Un exercice durant lequel Ivo Karlovic avait passé deux fois 7-1 à Milos Raonic au tour précédent.

Cette fois-ci c'est le Croate qui subit ce score face à Chardy. La perte de la seconde manche dérègle Karlovic qui lâche deux fois son service dans la troisième manche -lui qui n'avait concédé que deux balles de break pour aucun service perdu dans les deux premières manches - pour s'incliner 6-4, après un ultime baroud d'honneur. Jérémy Chardy égale sa meilleure performance en Masters 1000 et attend dorénavant John Isner quart de finale.

Murray attend Tsonga

Andy Murray sera, lui aussi, au rendez-vous. A l'instar de Djokovic, l'Ecossais était visiblement pressé de franchir le cap des 8es. Il n'a mis qu'1h05 pour dompter le Luxembourgeois Gilles Müller (6-3, 6-2). Ce qui ne sera pas franchement de nature à rassurer Jo-Wilfried Tsonga. Le Français, tenant du titre à Montréal, a passé l'obstacle Tomic sans souci la nuit dernière.

Isner mate Kyrgios​ 

Nick Kyrgios ne s’est pas fait que des amis à Montréal. Sa sortie face à Stanislas Wawrinka n’est pas passée inaperçue. Le public canadien s’est donc réjoui dans son élimination en 8e de finale. Le jeune Australien a subi la loi de John Isner. L’Américain s’est imposé en 1h02 (7-5, 6-3).