Gilles Simon
Gilles Simon | JEWEL SAMAD / AFP

Montréal: Contre-performance pour Simon et Monfils, Nadal et Tsonga évitent le piège

Publié le , modifié le

Gilles Simon s'est incliné au deuxième tour du tournoi de Montréal face au Russe, Mikhail Youzhny sur le score sans appel de 6-1 et 6-4. Une contre-performance pour la tête de série numéro 9 puisque Youzhny n'occupe que la 107e place mondiale et n'avait remporté que sept petits matches en 2015. Gaël Monfils a suivi le même chemin en s'inclinant devant Gilles Muller alors que Nadal, Tsonga et Chardy se qualifient.

Un match sans. Comme il peut en arriver dans une saison. Facile vainqueur de Seppi (numéro 25 à l'ATP) au premier tour, Simon semblait lancé lors de cette tournée sud-américaine mais son histoire à Montréal prend fin dès le deuxième tour avec ce revers face à un Mikhail Youzhny en grande difficulté en 2015 (sept victoires). Le Russe a rapidement pris l'avantage dans la première manche puis a résisté à la timide réaction d'orgueil de Simon dans la seconde. "Il y a un rythme où je suis à l'aise, il y a un rythme où je ne le suis  plus, et c'était le rythme que j'aurais dû adopter aujourd'hui", a noté le  Français. Il est vrai aussi que Youzhny réussit généralement plutôt bien face au France avec désormais huit victoires en onze confrontations.

Au prochain Tour, Youzhny affrontera Rafael Nadal vainqueur de Sergiy Stakhovsky. L'Espagnol, recordman de victoires en Masters 1000 (27), s'est imposé 7-6, 6-3. L'entame de match a été difficile pour Nadal qui a tardé à trouver le rythme. Le succès dans le tie break l'a débloqué et la tête de série numéro 9 a pu imposer son rythme, notamment en revers croisés. Après avoir remporté le tournoi d'Hambourg, Nadal retrouve petit à petit la confiance.

Monfils éliminé, Tsonga se rassure

A l'instar de Gilles Simon, Gaël Monfils aussi a connu une contre-performance ce mercredi à Montréal. Opposé à Gilles Muller, 46e joueur mondial, Monfils s'est incliné 6-3, 3-6 et 7-6. Pourtant le Français avait fait le mini-break dans le tie break de la dernière manche avant de concéder trois points consécutifs, dont le dernier sur un fabuleux retour de service du Luxembourgeois. Muller sera opposé à Andy Murray en 8e de finale. En revanche, c'est passé pour Jo-Wilfried Tsonga. Tenant du titre, le Français a bataillé pour sortir l'Espagnol Roberto Bautistaq Agut (20e mondial), accrocheur et propre dans l'exécution. Il lui aura fallu 2h25 pour finalement l'emporter 5-7, 7-6 (8-6), 7-5. 

"Il m'a quasiment rien donné", a noté le Français, satisfait d'avoir remporté "un match intense, avec un très bon niveau de jeu". Le Manceau avait débuté le match avec confiance, avant de commettre trois fautes directes qui ont profité au Barcelonais. Pouvant toujours compter sur son service (16 aces), il parvient sur le fil à gagner la deuxième manche et c'est regonflé qu'il a abordé le 3e set, faisant la différence sur le dernier service du Barcelonais. "J'ai gagné ce match car j'ai été bon mentalement", a-t-il noté. Au prochain tour, il affrontera l'Australien Bernard Tomic, tombeur de la tête de série N.6 Marin Cilic.

Direction Karlovic pour Chardy

Un dernier Français été en lice en début de session à Montréal, il s'agissait de Jérémy Chardy. Le Palois a disposé de l'Argentin, Leonardo Mayer, 4-6, 4-6 (7-4) et 6-2. Après un démarrage poussif, le Palois a peu à peu imposé sa cadence face au  34e mondial, jusqu'à arracher le jeu décisif en deuxième manche et remporter  facilement la suivante. "Au début j'avais des occasions, je ne les faisais pas, après il avait des  occasions, il avait deux balles de matches et j'ai retourné le match", s'est  félicité le joueur de 28 ans. Au prochain tour, il affrontera l'homme aux 10 000 aces sur le circuit ATP, le Croate, Ivo Karlovic, tombeur mardi de la star locale Milos Raonic, tête de série N.8, 7-6, 7-6. "Il n'y a pas de surprise, c'est sans doute le meilleur des serveurs, je  vais essayer de le breaker, de chercher des solutions", a dit Chardy. 

Wawrinka blessé doit renoncer

Pour sa part, le Suisse Stanislas Wawrinka a déclaré forfait en plein match en raison d'une blessure. Le N.5 au classement ATP était mené 4-0 dans le troisième set par  l'Australien Nick Kyrgios quand il a informé le juge de son abandon. "Une  blessure dans le bas du dos" l'empêche de poursuivre, ont alors expliqué les  organisateurs du tournoi canadien. Wawrinka a ensuite indiqué que sa blessure était "douloureuse" mais qu'elle  ne l'inquiétait pas outre mesure. L'Helvète avait remporté le premier set au tie-break, 7-6 (10/8), tandis  que l'Australien de 20 ans avait gagné le suivant 6-3 et semblait être parti pour remporter la partie.

Les résultats du 2e tour​

Jack Sock (USA) bat Grigor Dimitrov (BUL/N.14) 5-7, 7-6 (7/5), 7-5
Jérémy Chardy (FRA) bat Leonardo Mayer (ARG) 4-6, 7-6 (7/4), 6-2
Rafael Nadal (ESP/N.7) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 7-6 (7/4), 6-3
Mikhail Youzhny (RUS) bat Gilles Simon (FRA/N.9) 6-1, 6-4
David Goffin (BEL/N.13) bat Sam Querrey (USA) 6-4, 6-4
Kei Nishikori (JPN/N.4) bat Pablo Andújar (ESP) 6-3, 6-3
Bernard Tomic (AUS) bat Marin Cilic (CRO/N.6) 6-3, 6-4
Gilles Muller (LUX) bat Gaël Monfils (FRA/N.15) 6-3, 3-6, 7-6 (7/4)