Lucas Pouille, Monte-Carlo, 2017
Le joueur français Lucas Pouille | AFP - YANN COATSALIOU

Monte-Carlo : Pouille solide face à Lorenzi, Murray et Wawrinka en douceur

Publié le , modifié le

Lucas Pouille, 17e joueur mondial, s'est qualifié pour les 8e de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Le Français a dominé en deux manches l'Italien Paolo Lorenzi 6-2, 6-4. Il affrontera son compatriote Adrian Mannarino. Parmi les favoris, Andy Murray et Stan Wawrinka se sont également qualifiés. L'Ecossais a été malmené par Gilles Muller mais s'en est sorti en deux manches (victoire 7-5, 7-5) et le Suisse a eu besoin de trois sets pour dominer le Tchèque Jiri Vesely 6-2, 4-6, 6-2.

Il y aura un Français en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Lucas Pouille et Adrian Mannarino vont se disputer la place du dernier Français dans le premier Masters 1000 sur terre battue de la saison. Pouille a été sérieux face à Paolo Lorenzi et attend de pieds fermes son compatriote, agréable surprise sur le Rocher, où il a battu un Jo-Wilfried Tsonga sur le retour. Le clan français déjà privé de Richard Gasquet et Gaël Monfils a perdu ce mercredi Jérémy Chardy, impuissant face à Marin Cilic (6-3, 6-0). 

Murray poussif, Wawrinka aussi

Après plus d'un mois d'absence, Andy Murray a renoué avec la compétition par un succès poussif. Face à l'attaquant Gilles Muller, le numéro 1 mondial s'est escrimé pendant tprès de deux heures. L'Ecossais n'avait plus joué depuis sa défaite d'entrée à Indian Wells face au Canadien Vasek Pospisil, le 12 mars, pour cause de coude droit douloureux. Il manquait forcément de rythme et a même dû sauver deux balles de set dans la première manche face à un serveur-volleyeur accrocheur. Mais outre ses pépins physiques, Murray est loin d'avoir évolué cette année au fabuleux niveau qui lui avait permis de chiper le fauteuil de roi de l'ATP à Novak Djokovic fin 2016, si ce n'est peut-être à Dubaï (titre début mars).

Le joueur écossais Andy Murray
Le joueur écossais Andy Murray

A Monte-Carlo, où il n'était pas sûr de s'engager, le Britannique veut surtout se refaire une santé et retrouver confiance. Cette entrée en matière lui aura au moins permis de se rassurer sur sa condition physique et sa solidité dans les moments cruciaux, à défaut d'en dire plus sur ses chances d'être sacré pour la première fois près du Rocher. Après Muller, dominé pour la sixième fois en autant de duels, l'Ecossais devra sans doute élever son niveau de jeu au prochain tour. Car ce sera contre un joueur plus dangereux sur terre: l'Espagnol Albert Ramos, quart de finaliste à Roland-Garros et titré à Bastad l'an passé. Le Catalan n'a pas eu à puiser dans ses réserves contre l'Argentin Carlos Berlocq (6-2, 6-2) et sera frais. Le lauréat de l'édition 2014 Stan Wawrinka a lui dû batailler plus longuement sous le soleil pour se sortir du piège tendu par le Tchèque Jiri Vesely (6-2, 4-6, 6-2), bourreau de Djokovic au deuxième tour l'an passé. Un autre Tchèque, Tomas Berdych, finaliste en 2015, a vaincu la résistance du vétéran allemand Tommy Haas, 39 ans, en trois sets (3-6, 6-1, 6-4).

Résultats de la 4e journée du tournoi de Monte-Carlo

Simple messieurs (2e tour) :

Andy Murray (GBR/N.1) bat Gilles Muller (LUX) 7-5, 7-5
Albert Ramos (ESP/N.15) bat Carlos Berlocq (ARG) 6-2, 6-2
Tomás Berdych (CZE/N.9) bat Tommy Haas (GER) 3-6, 6-1, 6-4
Marin Cilic (CRO/N.5) bat Jérémy Chardy (FRA) 6-3, 6-0
Stan Wawrinka (SUI/N.3) bat Jirí Veselý (CZE) 6-2, 4-6, 6-2
Alexander Zverev (GER/N.14) bat Feliciano López (ESP) 6-0, 6-4
Dominic Thiem (AUT/N.6) bat Robin Haase (NED) 6-3, 6-2
Pablo Carreño (ESP/N.13) bat Karen Khachanov (RUS) 6-4, 6-4
Lucas Pouille (FRA) bat Paolo Lorenzi (ITA) 6-2, 6-4

Benoit Jourdain @BenJourd1

Masters 1000