Tsonga poing levé
Tsonga, poing levé et sans frayeur. | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Monte-Carlo: place à une demi-finale 100% française !

Publié le , modifié le

Vainqueurs respectivement du Suisse Roger Federer et de l'Espagnol Marcel Granollersen en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, Jo-Wilfried Tsonga (N.8) et Gaël Monfils (N.13) se retrouvent, ce samedi (15h30), pour une demi-finale qui ravira à coups sûrs les supporters tricolores. Quelque soit le joueur qui sortira victorieux de ce duel, un Français accèdera cette année à la finale du tounoi monégasque. Une première depuis la victoire de Cédric Pioline en 2000.

Le premier a 29 ans, le second fêtera ses 31 ans dimanche. Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga, deux joueurs de la même génération, se connaissent par cœur. Et c’est sur la terre battu de Monte-Carlo qu’ils vont s’affronter ce samedi. Si les deux joueurs se sont déjà affrontés, ils n’ont que six duels à leur actif. La dernière fois, c’était en 2015 au Masters 1000 de Miami et Monfils s’était imposé en deux sets. C’est toutefois le Manceaux qui mène la danse avec 4 victoires au compteur face à son futur adversaire et néanmoins ami.

Match indécis

Aujourd’hui, il n’est pas aisé de désigner un favori entre Monfils et Tsonga. Et chacun de son côté se méfie de l’autre. "Gaël est en pleine forme, estime Jo-Wilfried Tsonga. Le fait que ce soit un ami fait qu'on n'a pas envie de se faire du mal. On se connaît bien mais ça fait un moment qu'on ne s'est pas joué. Il a bien joué ces derniers temps, on le sent un peu plus concerné. J'essaierai de serrer le jeu dès le début et d'être agressif".

Même son de cloche du côté du Parisien : "C'est quelqu'un qui joue très bien sur terre battue. Jo joue très bien contre les Français. Moi, j'ai un peu de mal. Je n'ai pas forcément de bons ratios (…) Il va essayer de m'agresser, de ne pas aller dans des filières longues. Il ne faudra pas que je le laisse prendre le jeu à son compte".

Federer mise sur ... Nadal

Sur le papier, si Tsonga (N.8) est actuellement mieux classé que son futur adversaire (N.13) Monfils a été le meilleur Français depuis le début de la saison avec des quarts de finale à l'Open d'Australie, à Indian Wells et à Miami. Et si l’affiche est alléchante, pour Roger Federer, le favori à la victoire finale ne se trouve pas dans cette demi-finale franco-française mais dans le match qui opposera Rafel Nadal à Andy Murray. Demi-finaliste l’an passé face à Novak Djokovic, sacré à 8 reprises sur la terre battue monégasque, le Majorquin est le favori du Suisse. "Il reste une référence sur terre battue", estime à juste titre Federer qui s’était incliné en 2006, 2007 et 2008 ici-même face à « Rafa ».

Isabelle Trancoën