Lucas Pouille
Lucas Pouille | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Monte-Carlo : Lucas Pouille efface Dominic Thiem et affrontera Nadal au 2e tour

Publié le , modifié le

Le Français Lucas Pouille, 108e mondial, a réalisé une belle performance en éliminant au premier tour du Masters 1000 de Monte-Carlo, un autre jeune prometteur, l'Autrichien Dominic Thiem, 44e joueur mondial. Pouille a dû surmonter ses difficultés au service pour s'imposer en deux manches 6-4, 6-4. Au prochain tour, il affrontera l'Espagnol Rafael Nadal. Gaël Monfils s'est également qualifié en dominant en trois manches, 4-6, 6-3, 6-4, le Russe Andrey Kuznetsov. En revanche, c'est terminé pour Adrian Mannarino étrillé par l'Espagnol Marcel Granollers 6-3, 6-0.

Après son idole Roger Federer à Bercy à l'automne dernier, Lucas Pouille va se frotter à une autre légende du jeu, Rafael Nadal. Le Français affrontera l'Espagnol sur sa surface de prédilection, la terre battue à Monte-Carlo où le Majorquin a déjà gagné huit fois. "J'avais eu la chance de jouer Federer à Bercy. Défier Nadal ici, c'est un sacré challenge", a-t-il assuré au micro de Canal+ Sport après sa qualification pour le deuxième tour. Pour relever ce challenge, le jeune joueur de 21 ans, qui a bénéficié d'une wild-card, a éliminé un autre tennisman prometteur, Dominic Thiem, 20 ans aussi mais beaucoup mieux classé - Thiem est 44e à l'ATP, Pouille 108e -.

Pour Patrice Dominguez

Face à l'Autrichien, il a rencontré des difficultés sur sa mise en jeu puisqu'il a eu à défendre 12 balles de break sur l'ensemble de la rencontre. "On a bien retourné tous les deux", a observé Pouille qui a pris six fois le service adverse et a perdu quatre fois le sien. Le huitième de finaliste à Bercy 2014 a toutefois été solide en fin de match pour remporter ses deux dernières mises en jeu et s'imposer 6-4, 6-4. "C'est encourageant pour la suite. J'ai une pensée pour Patrice (Dominguez, ancien DTN décédé ce week-end ndlr) qui m'a donné ma première wild-car à Montpellier en 2013. Je suis content d'avoir gagné pour lui", a avoué le demi-finaliste à Auckland en janvier dernier. "J'ai un peu plus d'expérience, je vais essayer d'être agressif et d'imposer mon jeu, mais ça ne va pas être facile", a conclu le Français au moment d'évoquer sa rencontre face à Nadal. 

Entrée en matière difficile pour Monfils

Trois semaines après son troisième tour à Miami perdu face à Tomas Berdych, Gaël Monfils a retrouvé le chemin des courts à Monte-Carlo. Après un début d'année difficile et marqué par les blessures, le Français a connu une mise en route compliquée au premier tour du tournoi de Monte-Carlo. Face au Russe Andrey Kuznetsov, 101e joueur mondial, le Français a perdu la première manche 4-6 avant de se reprendre. Légèrement supérieur à son adversaire, blessé en fin de rencontre qui a demandé l'intervention du kiné avant le dernier jeu, Monfils a du effacer deux balles de débreak à 5-4 dans la dernière manche pour finalement l'empocher 6-4 et remporter la rencontre après 1h51 de jeu. "Je suis content de m'en être sorti parce qu'un premier match sur terre battue, c'est toujours difficile", a reconnu le Français arrivé sur le Rocher sans préparation spécifique. Celui qui a bénéficié d'une wild-car, "car (il) a envie de jouer" affrontera l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, 71e mondial.

Benoit Jourdain @BenJourd1

Masters 1000