Andy Murray, Monte-Carlo, 2017
Le joueur écossais Andy Murray | AFP - VALERY HACHE

Monte-Carlo : Andy Murray tombe en 8e de finale face à Albert Ramos-Vinolas, Berdych sorti

Publié le , modifié le

Andy Murray, demi-finaliste l'an dernier à Monte-Carlo, a chuté dès les huitièmes de finale lors du premier Masters 1000 sur terre battue de la saison. L'Ecossais a été éliminé par l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas en trois sets 2-6, 6-2, 7-5. En quarts de finale, la tête de série numéro 15 affrontera le Croate Marin Cilic, tombeur du Tchèque Tomas Berdych 6-2, 7-6 (7/0). Pour Murray, ce revers est un nouveau coup d'arrêt après sa défaite dès son entrée en lice à Indian Wells début mars.

Sa victoire compliquée face à Gilles Muller pour son entrée en lice (7-5, 7-5) était plus qu'une alerte, Andy Murray est loin de sa meilleure forme. Après une fin d'année 2016 étincelante où il a ravi le trône de numéro 1 mondial à Novak Djokovic, Murray vit des premiers mois plus que compliqués en 2017. Un titre à Dubaï, une finale à Doha mais surtout des défaites inquiétantes à Melbourne contre Mischa Zverev en 8e de finale, face à Vasek Pospisil au 2e tour d'Indian Wells et celle ce jeudi à Monte-Carlo en 8e de finale contre Albert Ramos-Vinolas.

A Monaco, il retrouvait la compétition après un mois passé loin des terrains à soigner son coude. Une défaite surprenante dans le contenu puisque Murray avait empoché la première manche 6-2 avant de flancher. A un peu plus d'un mois de Roland-Garros, où il était finaliste en 2016, Murray est plus que jamais dans le dur.

Fébrile

Dès le début, on a senti que ce serait dur pour le numéro 1 mondial. Face à un spécialiste de la terre, Murray a dû batailler plus que le laisse imaginer le score de la première manche. Chaque jeu était accroché et Murray devait s'employer pour conserver son service. Après le gain du premier set 6-2, Ramos-Vinolas lui a rendu la pareille au cours du deuxième. Le troisième débutait pourtant bien pour Murray qui menait 4-0 et s'offrait deux occasions de mener 5-1. Qu'il a gâchées.

Le début de la fin pour l'Ecossais à la recherche de la confiance perdue. Ramos-Vinolas a alors grappillé son retard et recollé à 5 partout. Murray, dans la foulée, a perdu une septième fois son service. Celle de trop, Ramos-Vinolas concluant sur sa mise en jeu, malgré une fébrilité apparente. Au prochain tour, celui qui s'est offert pour la première fois un numéro 1 mondial, affrontera Marin Cilic, tête de série numéro 5, qui a sorti le Tchèque Tomas Berdych en deux manches.

Mannarino rend les armes

Le choc entre les deux derniers Français en lice à Monte-Carlo a tourné court. Lucas Pouille, qui menait 3-0 face à Adrian Mannarino, a profité de l'abandon de son adversaire en raison d'une blessure récurrente à une hanche pour se hisser en quarts de finale. Il y affrontera Stan Wawrinka, vainqueur sur le Rocher en 2014, ou l'Uruguayen Pablo Cuevas. C'est la deuxième fois de sa carrière que Lucas Pouille atteint les quarts de finale d'un Masters 1000. La première c'était à Rome - il était même entré dans le dernier carré - déjà sur terre battue l'an dernier.

Les résultats du jour

Simple messieurs (3e tour):

Albert Ramos (ESP/N.15) bat Andy Murray (GBR/N.1) 2-6, 6-2, 7-5
Marin Cilic (CRO/N.5) bat Tomás Berdych (CZE/N.9) 6-2, 7-6 (7/0)
Lucas Pouille (FRA/N.11) bat Adrian Mannarino (FRA) 3-0 (abandon)