Monfils shanghai déçu 102013
Gaël Monfils | AFP

Monfils cède face à Djokovic

Publié le , modifié le

Tombeur la veille de Roger Federer, Gaël Monfils a bien failli faire plier un autre monument du tennis mondial à Shanghai. Face à Novak Djokovic, le Parisien s'est bien battu, mais s'est finalement incliné en trois manches 6-7 (4), 6-2, 6-4) après 2h22 de match. En demi-finale, Djokovic retrouvera un autre Français, Jo-Wilfried Tsonga.

Si certains doutaient encore de la forme de Gaël Monfils, celui-ci a démontré lors de ce Masters 1000 qu'il valait bien mieux que son actuel 42e place mondiale. A l'exception du deuxième set où le Serbe a profité d'une petite période de flottement de son adversaire, Monfils a bousculé l'actuel N.2 mondial en le poussant souvent à la faute dans les échanges. Les neuf aces du Français (contre 4) ont certes donné le change à la tête de série N.1, mais il a aussi et surtout su gérer au mieux les échanges en se montrant toujours plus offensif.

Monfils a osé prendre des risques, et Djokovic, qui restait sur neuf victoires d'affilée (avec la Coupe Davis) a mis un certain temps avant de se sortir de ce piège. Souvent critiqué pour son mental friable, Monfils a aussi démontré à ses détracteurs qu'il avait du cran lors des moments cruciaux, à l'image d'une balle de match sauvée lors du troisième set à 5-3. Malgré cette défaite, Monfils qui cherche toujours un coach, peut tirer quelques enseignements positifs de ce parcours à Shanghai, et c'est de bon augure pour ce joueur qui avait vécu l'an passé une saison très compliquée en raison d'une blessure au genou droit.

Romain Bonte

Masters 1000