Miami: Tsonga en 8e de finale

Miami: Tsonga en 8e de finale

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga, tête de série N.11, s'est qualifié dans la douleur dimanche pour les 8e de finale du Masters 1000 de Miami en venant à bout du Chypriote Marcos Baghdatis 4-6, 7-6, 7-5. Tsonga rencontrera au tour suivant Andy Murray (N.6) qui a sorti l'Espagnol Feliciano Lopez 6-4, 6-1. Richard Gasquet s'est également qualifié devant le Sud-Africain Kevin Anderson (6-3, 6-4) et retrouvera Roger Federer (N.5) qui a éliminé Thiemo de Baker 6-3, 6-3. C'est terminé en revanche pour Julien Beneteau battu (6-3, 6-4) par l'Espagnol Tommy Robredo (N.16).

Jo fébrile

Tsonga a souffert pendant 2 h 30 face à Baghdatis, qu'il avait toujours battu en quatre confrontations en perdant un seul set. En délicatesse sur son service (56% de premières balles, 5 double-fautes mais 15 aces), commettant de nombreuses fautes directes (41 au total), l'ancien N.1 français a perdu la première manche en 32 minutes. Symbole de sa fébrilité, il a littéralement offert le break décisif à 3-3 en commettant deux  double-fautes, dont une permettant à Baghdatis de mener 4-3 avec son service à suivre. Le Chypriote n'est pourtant pas dans une bonne période: redescendu au 143e  rang mondial, il disputait seulement son 3e match dans un tableau principal cette année. Mais il a exploité le manque de confiance de Tsonga qui restait sur une élimination à Indian Wells dès son entrée en lice.

Dans le 2e set, Tsonga a gaspillé sa seule balle de break sur une grossière faute directe. Dans le jeu décisif, il a été mené 5-1 avant de se réveiller avec des montées au filet qui ont perturbé Baghdatis et un retour gagnant pour égaliser à une manche partout. Dans la 3e manche, il a manqué l'occasion de prendre l'avantage par deux fois sur le service de Baghdatis à 1-1. A 5-5, il a enfin fait la différence, profitant de la fatigue de son adversaire. Il a ensuite confirmé sur son service dès sa première balle de match sur un ace, soulagé plus que content.

Gasquet retrouvera Federer

Roger Federer n'a pas perdu de temps face au Néerlandais Thiemo de Bakker, issu des qualifications, en s'imposant 6-3, 6-3 en tout juste une heure.  "Je me sens bien, ma confiance est au plus haut, ce que j'ai fait jusqu'à présent cette saison me satisfait beaucoup", a insisté Federer qui s'est imposé  à deux reprises à Miami en 2005 et 2006. Pour espérer renouer avec le succès en Masters 1000 --les tournois les plus importants après ceux du Grand Chelem--, où sa dernière victoire remonte à août  2012 à Cincinnati, Federer va devoir prendre le meilleur sur Richard Gasquet. Il mène largement contre le Français avec 11 victoires sur deux, mais Gasquet a fait forte impression devant le Sud-Africain Richard Anderson, 18e  mondial, Surtout, le Biterrois semble connaître une belle sérénité qui lui a trop souvent fait défaut. 

Robredo trop fort pour Benneteau

Julien Benneteau, 52e mondial, n'a rien pu faire de son côté face à Tommy Robredo qui, par deux fois, a pris son service à chaque début de set. Le Français a subi la puissance et le rythme imposé par le 17e joueur mondial. Benneteau ne renouvellera pas sa performance d'Indian Wells où il avait atteint les quarts. Au tour suivant, Robredo sera opposé à Novak Djokovic (N.2) qui s'est qualifié sans jouer, puisque son adversaire, l'Allemand Florian Mayer, blessé, a déclaré forfait. 

Résultats du 3e tour

Andy Murray (GBR/N.6) bat Feliciano Lopez (ESP/N.32) 6-4, 6-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.11) bat Marcos Baghdatis (CYP) 4-6, 7-6 (8/6), 7-5
Tommy Robredo (ESP/N.16) bat Julien Benneteau (FRA) 6-3, 6-4
Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Florian Mayer (GER/N.30) (forfait)
Roger Federer (SUI/N.5) bat Thiemo de Bakker (NED) 6-3, 6-3
Richard Gasquet (FRA/N.9) bat Kevin Anderson (RSA/N.17) 6-3, 6-4

Christian Grégoire

Masters 1000