Djokovic aérien
Novak Djokovic. | CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Miami : Djokovic sacré pour la 3e année de suite

Publié le , modifié le

Le N.1 mondial Novak Djokovic a remporté pour la troisième année de suite et pour la sixième fois dans sa carrière le Masters 1000 de Miami en battant le Japonais Kei Nishikori 6-3, 6-3, dimanche.

Djokovic, 28 ans, compte désormais 63 titres à son palmarès, dont 28 en Masters 1000, nouveau record, devant Rafael Nadal (27) et Roger Federer (24). Il a décroché son troisième titre de l'année, en quatre tournois disputés, l'Open d'Australie fin janvier, Indian Wells mi-mars et Miami. Le Serbe a par ailleurs délogé Federer de la première place du classement des gains et primes de victoires avec un total de 98,2 millions de dollars (86,1 M EUR), contre 97,8 millions à son grand rival suisse.

Contre Nishikori, 6e mondial, "Djoko" n'a connu qu'une véritable frayeur en perdant son service dès le premier jeu. Mais comme souvent, il a aussitôt rectifié le tir et égalisé à 1-1. Il a breaké une seconde fois son adversaire japonais pour mener 4-2 pour aussitôt reperdre cete avantage (4-3). Mais sous pression face aux retours de service fulgurants de Djokovic, Nishikori a craqué et perdu sa mise pour la troisième fois. Il a cédé le premier set en 34 minutes, puis les deux premiers jeux de la seconde manche (2-0).

Nouveau record pour Djokovic

Diminué par une douleur au genou gauche survenue au septième jeu, il n'a rien pu faire pour contrarier Djokovic, de plus en plus implacable. Djokovic partage désormais le record de victoires à Key Biscayne avec l'Américain Andre Agassi qui, comme lui, avait notamment enchaîné trois sacres (2001, 2002, 2003). Il est en revanche le premier à réaliser le "Sunshine double", littéralement doublé du soleil pour désigner le doublé Indian Wells/Miami, trois années de suite. Nishikori, 26 ans, a perdu, après Madrid en 2014, sa deuxième finale d'un Masters 1000, la catégorie de tournois la plus importante après ceux du Grand Chelem. Le finaliste de l'US Open 2014 reste bloqué à onze titres et s'est incliné lors de ses treize derniers matches contre des joueurs du top 5.

Réactio​ns

Novak Djokovic: "Kei a bien débuté cette finale en prenant mon service d'entrée, mais j'ai aussitôt +débreaké+, cela m'a mis tout de suite dans de bonnes dispositions mentales, il fallait que je ne lui laisse pas le temps de jouer son jeu. Au final, je crois que c'est mon meilleur match du tournoi. Je suis fier de tout ce que j'ai accompli lors de ce mois de mars, quand on regarde ma carrière, mars est un mois qui me réussit extrêmement bien. Je suis très fier d'être le joueur qui a gagné le plus de titres en Masters 1000 (28, NDLR): battre des records et être dans l'histoire de son sport est quelque chose d'important, mais je n'y pensais pas avant le match ou pendant, j'espère battre encore d'autres records. Mais le plus important à mes yeux est d'avoir faire mieux que Boris (Becker, l'un de ses entraîneurs qui avait enregistré 713 victoires durant sa carrière, Djokovic en est désormais à 714). Je l'ai appelé pour en parler et cela nous a bien fait rigoler".

Kei Nishikori: "C'était vraiment un match difficile, il a très bien joué en défense, il s'est montré patient et il n'a pas raté grand chose. De mon côté, je n'ai pas pu être aussi agressif que je le voulais, car les balles bougeaient beaucoup, il y avait du vent, mais c'est de toute façon toujours difficile de jouer contre lui. Mon service ne fonctionnait pas très bien non plus, je n'ai pas vraiment pu faire ce que j'espérais faire contre lui, c'est dommage. J'ai essayé d'être un peu plus agressif dans le deuxième set, mais je ratais beaucoup de coups droits, j'ai fait beaucoup trop de fautes directes pour espérer pouvoir le battre. C'est difficile de trouver un point faible dans son jeu, de se créer des espaces, mais j'espère que je vais encore progresser et hausser mon niveau la prochaine fois que je l'affronterai".

francetv sport @francetvsport

Masters 1000