Masters de Bercy : Rafael Nadal pour une première, retour de Hugo Gaston, horizon Masters... ce qu'il faut savoir sur l'édition 2020

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Rafael Nadal durant le Masters 1000 de Paris-Bercy
Rafael Nadal durant le Masters 1000 de Paris-Bercy | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Masters 1000 de Paris-Bercy aura bien lieu à partir de ce lundi, malgré le reconfinement en place sur le territoire français. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette édition unique du tournoi parisien.

• Un tableau plutôt fourni malgré l'absence de Djokovic

Rafael Nadal, l'ogre de Paris a visiblement encore faim de la capitale française. Après sa victoire à Roland-Garros fin septembre, il a annoncé quelques jours plus tard qu'il serait bien présent à Bercy.  L'Espagnol n'a jamais gagné le Masters 1000 parisien : il pourrait donc s'offrir le premier doublé Roland-Garros/Bercy de sa carrière, à 34 ans. Le natif de Manacor a aussi des points à glaner. Contrairement à Novak Djokovic, tenant du titre, le numéro 2 mondial avait dû déclarer forfait sur blessure en demi-finales en 2019 contre Denis Shapovalov. En raison du système de classement modifié, le Serbe gardera de toute façon ses points de l'an passé ; il a donc pragmatiquement choisi de faire l'impasse sur Bercy, n'y ayant rien à perdre sur le plan comptable. 

Au-delà de Nadal, le Masters 1000 parisien, souvent boudé par les meilleurs ces dernières saisons en raison de sa position dans le calendrier (juste avant le Masters de Londres), jouit d'un plateau plutôt relevé au vu des conditions. Stefanos Tsitsipas, Daniil Medvedev ou encore Alexander Zverev sont présents. Dominic Thiem devait faire le déplacement, jusqu'à ce qu'il contracte une blessure à Vienne la semaine passée.

Dans le camp français, Ugo Humbert, Adrian Mannarino, Richard Gasquet ou encore Gilles Simon seront présents. Ugo Humbert et Adrian Mannarino sont cependant les deux plus en forme côté bleu, et pourraient créer la surprise en fonction de leur tableau respectif. Il y aura également deux wild-cards : Hugo Gaston (voir plus bas) et Pierre-Hugues Herbert, qui sera de nouveau aux côtés de son partenaire fétiche, Nicolas Mahut, en double. 
Les principaux absents sont donc Novak Djokovic et Roger Federer, mais aussi Gaël Monfils, Lucas Pouille et Jo-Wildried Tsonga côté français, Denis Shapovalov (voir plus bas) Grigor Dimitrov ou Fabio Fognini dans le Top 30. 

• Une course au Masters quasi-jouée

Comme chaque année, Bercy sera avant tout la dernière ligne droite pour les joueurs capables de se qualifier pour le Masters de Londres - réunissant les huit meilleurs joueurs de la saison. A ce petit jeu, Andrey Rublev et Diego Schwartzman ont une (grosse) longueur d'avance. Le Russe a validé son ticket la semaine passée en l'emportant à Vienne, sur le papier la dernière place qualificative. Mais sachant que Roger Federer, 4e au classement de la Race, manquera le Masters, on peut considérer que Rublev est le 7e. Et qu'il reste donc une place à aller chercher : celle de Schwartzman.

Derrière l'Argentin, on trouve Matteo Berretinni, Gaël Monfils, Denis Shapovalov et Roberto Bautista Agut à 400 ou 500 points. La tâche paraît très compliquée pour eux. Monfils et Shapovalov ont d'ailleurs déjà fait un trait sur le tournoi et la fin de saison. Berrettini et Agut devront aller très loin, et espérer une grosse contre-performance de Schwartzman, pour se hisser parmi les huit élus. 

• Le tournoi d'après pour Hugo Gaston 

Il plane encore quelque part dans l'air du circuit, le plus beau match du dernier Roland-Garros : Dominic Thiem-Hugo Gaston. Le Français, par son jeu plein de surprises et son abnégation, avait ravi le public du Philippe-Chatrier. Une véritable tempête médiatique s'était déchaînée autour de son tournoi.

à voir aussi Tennis : Hugo Gaston reçoit une wild-card pour le tableau principal du Rolex Paris Masters Tennis : Hugo Gaston reçoit une wild-card pour le tableau principal du Rolex Paris Masters

Depuis, Gaston est retourné sur terre (ou plutôt sur dur). Il a participé au Challenger d'Hambourg, y a gagné deux matchs, avant de céder en trois sets contre Matthias Bachinger, 280e mondial, au 3e tour des qualifications. Repêché dans le tableau principal, il a de nouveau perdu, cette fois en deux sets contre Sebastian Ofner, 171e mondial.

Le retour dans l'anonymat du circuit Challenger n'aura cependant été que de courte durée. Grâce à son parcours et à sa nouvelle réputation, Hugo Gaston se fait désormais inviter dans les plus grands tournois. Le Masters 1000 de Bercy n'a pas hésité à lui accorder une wild-card pour le tableau principal. Le Français jouera donc son premier match en Masters 1000. Sera-t-il une nouvelle fois sublimé par le théâtre et l'enjeu ? Contrairement à Roland-Garros, Bercy sera joué à huis clos. Donc pas de ferveur, aussi minime soit-elle.

Surtout, la surface semble bien moins propice à l'expression de son jeu. A Roland-Garros, la terre battue humide le préservait un peu des joueurs puissants tels Dominic Thiem ou Stan Wawrinka. En salle, cela risque d'être une autre histoire. Il sera d'autant plus intéressant de voir comment Gaston s'adapte.