Rafael Nadal verra les huitièmes à Madrid
Rafael Nadal verra les huitièmes à Madrid | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Masters 1000 Madrid : En patron, Rafael Nadal n'a pas tremblé face à Félix Auger-Aliassime

Publié le , modifié le

Sous les bourrasques de la capitale espagnole, Rafael Nadal n'a pas vacillé. Opposé au prodige canadien Felix Auger-Aliassime pour son entrée en lice au Masters 1000 de Madrid, l'Espagnol a réglé l'addition en deux sets (6-3, 6-3) et 1h37 de jeu et retrouvera Frances Tiafoe en huitièmes de finale.

14 ans d'écart, 80 titres à 0 : choc de générations ce mercredi après-midi à Madrid. Sous les yeux de Sergio Ramos, Ronaldo ou encore Luka Modric, Rafael Nadal a fait parler son expérience pour se sortir de son entrée en lice piégeuse face au Canadien Felix Auger-Aliassime. Efficace derrière sa mise en jeu et solide en défense, l'Espagnol s'est rassuré sans trembler (6-3, 6-3) pour filer en huitièmes de finale, où il retrouvera l'Américain Frances Tiafoe, tombeur de Philipp Kohlschreiber au deuxième tour.

Nadal était trop fort

Il se disait lui-même diminué, pas à 100%, gêné depuis le début de la semaine par un virus gastrique.  Pour son entrée en lice à Madrid, Rafael Nadal a rassuré sur son état de forme et sur l'état de son tennis. Il a fallu un demi-set à l'Espagnol pour prendre le dessus sur un Félix Auger-Aliassime accrocheur pour sa première confrontation face au roi de l'ocre mais trop imprécis pour faire trembler "Rafa" à la maison. Impérial derrière sa mise en jeu (89% de points remportés derrière sa première balle, 84% sur l'ensemble du match), Nadal a évolué un cran au-dessus et a attendu la première baisse de régime du Canadien pour prendre les devants. Il aura fallu une seule balle de break à 4-3 et un Auger-Aliassime moins adroit en coup droit pour voir l'Espagnol faire la course en tête et empocher la première manche. 

Le N°2 mondial, qui ne compte qu'une défaite cette année après avoir empoché le gain de la première manche, a ensuite activé le mode rouleau-compresseur. Coups droits giclés, lifts, défense de fer, Nadal a répété ses classiques pour ne plus laisser respirer le Canadien. Deux breaks en poche pour mener 5-2 et une victoire aussi convaincante que rassurante, malgré la caractère de Felix Auger-Aliassime, qui s'est offert un dernier baroud d'honneur en débreakant Nadal puis en sauvant cinq balles de matches. Place désormais à Frances Tiafoe, pour une place en quarts de finale.

à voir aussi Masters 1000 Madrid : Un Gaël Monfils laborieux rejoint Federer au troisième tour Masters 1000 Madrid : Un Gaël Monfils laborieux rejoint Federer au troisième tour

Masters 1000