Le Français Adrian Mannarino s'arrache en défense
Le Français Adrian Mannarino s'arrache en défense | MAXPPP - JOHN G. MABANGLO

Masters 1000 d'Indian Wells - Mannarino fait vaciller Nishikori

Publié le , modifié le

Vainqueur de l'Américain Sandgren au 1er tour en 3 sets, Adrian Mannarino a encore joué les prolongations, pour frôler un superbe exploit face à Kei Nishikori (N.6) au 2e tour du Masters 1000 d'Indian Wells. Le 52e mondial a poussé le Japonais dans ses retranchements, et a même servi pour le match avant de s'incliner 6-4, 4-6 7-6 (7/4) en 2h33. Le Nippon pourrait retrouver un compatriote au prochain tour, si Lucas Pouille (N.28) se défait du Polonais Hurkacz (67e mondial), qui l'a éliminé à Dubaï la semaine passée.

Pas deux fois de suite. Eliminé dès le 2e tour à Dubaï la semaine dernière, Kei Nishikori a refusé de tomber une deuxième fois de suite à ce stade d'un tournoi. Mais ce n'est pas passé loin. Après avoir égalisé à une manche partout en décrochant le 2e set, après avoir eu une balle de break à (4-4), après avoir break à (5-5) et servi pour le set, Adrian Mannarino a finit par s'incliner. Au jeu décisif du 3e set, sur une trajectoire mal appréciée par le Français, venu au filet à (4-6). Mais que de regrets peut-il avoir. Car lorsqu'il a servi à (6-5), il a sauvé deux balles de break consécutives, avant de tomber sur la troisième, en commettant une terrible double faute. 

Pourtant, le Français avait sorti la carte "patience", et profité de nombreuses fautes adverses pour rester dans le coup. Battu à Bercy en octobre dernier en deux manches lors de leur seule rencontre passée, le Francilien est passé à deux doigts de vaincre son premier Top 10 depuis sa victoire sur Cilic à Tokyo en octobre 2017. "C'est dur, je suis  vraiment super déçu. C'était assez épuisant comme match, car il y a eu beaucoup d'échanges. Surtout avec un joueur comme lui qui domine l'échange, qui prend la balle très tôt, moi j'avais l'impression de courir aux quatre coins du court pour essayer de grappiller chaque point", a-t-il expliqué.

Krajinovic élimine encore Goffin

Vainqueur à Brisbane, quart de finaliste à l'Open d'Australie, demi-finaliste à Rotterdam, Kei Nishikori a donc repris ses habitudes en franchissant le 2e tour. Mais au prochain tour, il fera face soit au Polonais Hubert Hurkacz (67e mondial), qui l'a éliminé en trois manches la semaine dernière à Dubaï, soit Lucas Pouille (N.28), qu'il avait battu lors de leur seul duel en 2016.

Dans ce 2e tour, David Goffin a été éliminé prématurément par Filip Krajinovic 6-3, 6-3. Le Belge, tête de série N.20, subit la loi du Serbe pour la deuxième fois cette saison, après Montpellier. A chaque fois en deux manches. A 27 ans, le 113e mondial semble avoir les armes pour faire tomber Goffin. Côté ténor, Roger Federer a tenu son rang assez tranquillement face à l'Allemand Peter Gojowczyk 6-1, 7-5.

Résultats du 2e tour

Kei Nishikori (JPN/N.6) bat Adrian Mannarino (FRA) 6-4, 4-6, 7-6 (7/4)
Kyle Edmund (GBR/N.22) bat Nicolás Jarry (CHI) 6-2, 6-0
Roger Federer (SUI/N.4) bat Peter Gojowczyk (GER) 6-1, 7-5
Andrey Rublev (RUS) bat Robin Haase (NED) 6-3, 3-6, 6-3
Daniil Medvedev (RUS/N.14) bat Mackenzie McDonald (USA) 7-5, 6-0
Filip Krajinovic (SRB) bat David Goffin (BEL/N.20) 6-3, 6-3
Diego Schwartzman (ARG/N.25) bat Roberto Carballes (ESP) 6-3, 6-1