Masters 1000 de Rome : Solide, Ugo Humbert vient à bout d'un agaçant Fognini pour rejoindre les 8e de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Le Français Ugo Humbert sur la terre battue de Rome
Le Français Ugo Humbert. | Clive Brunskill / POOL/EPA/Newscom/MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Sans jouer le meilleur tennis de sa carrière, Ugo Humbert (42e mondial) est venu à bout de Fabio Fognini (13e mondial) en deux sets (7-5, 7-6). Le Messin atteint les 8e de finale d’un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière.

C’est ce qu’on appelle assurer l’essentiel. Sans briller, Ugo Humbert poursuit sa route dans le tableau du Masters 1000 de Rome. Pourtant, tout n’a pas été simple pour le Messin, rester dans son match face à un adversaire aussi dissipé que Fabio Fognini n’est jamais chose aisée. 

Besoin de faire un break

D’entrée, le match s’annonçait étrange. Durant les 6 premiers jeux, aucun des deux joueurs ne remportait son jeu de service, Humbert semblait en passe de le faire, à 1-1, mais concédait tout de même le break après un jeu de plus de 10 minutes. Au 7e jeu, et alors que le score était de 3-3, Humbert passait plus de premières balles pour remporter sa mise en jeu et faire la course en tête, Fognini l’imitait aussitôt, le match était enfin lancé. Mais, au moment de servir pour s’offrir un jeu décisif, l’Italien retombait dans ses travers, adoptant une attitude détestable qu’il conservait tout le long de la partie, et lâchait, littéralement, sa mise en jeu. Le Français remportait une première manche (7-5) marquée par 24 fautes directes de l’Italien. 

Marqué par la perte d’un premier set à sa portée, Fognini ne s’en relevait pas. Humbert faisait le break dès le deuxième jeu de service de Fognini pour mener 3 jeux à 1, sans parvenir néanmoins à le confirmer sur sa mise en jeu suivante. Les deux joueurs se donnaient rendez-vous au tie-break. À l’envie, décuplée à l’idée de rejoindre pour la première fois les 8e de finale d’un Masters 1000, et grâce à une première balle retrouvée, 70 % dans la seconde manche contre 54 %, seulement, dans le premier set, Humbert faisait la différence sur la durée pour s’imposer 7 points à 4. Le Messin pouvait exulter.

Ugo Humbert affrontera au tour suivant Denis Shapovalov, tête de série numéro 12 et récent 1/4 de finaliste de l’US Open. 

Masters 1000