Jérémy Chardy au Masters 1000 de Paris-Bercy en 2019
Jérémy Chardy au Masters 1000 de Paris-Bercy en 2019 | Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Masters 1000 de Paris : Phénoménal, Jérémy Chardy fait tomber Daniil Medvedev au 2e tour

Publié le , modifié le

Coup de tonnerre à Bercy ! Ce mardi, Jérémy Chardy (65e) a réussi l’exploit monumental d’éliminer Daniil Medvedev (4e) au 2e tour du Masters 1000 de Paris. Mené un set à zéro, le Français a renversé le Russe 4-6, 6-2, 6-4 en sauvant au passage 9 balles de break dans la 3e manche. Pour la première fois de sa carrière, le Palois se qualifie pour les huitièmes de finale à Bercy.

C'est clairement la sensation de ce début de Masters ! Daniil Medvedev, numéro 4 mondial, invaincu depuis 10 matches, finaliste à l'US Open et vainqueur des deux derniers Masters 1000 (Shanghai et Cincinnati) est tombé dès le 2e tour à Bercy, face à un Jérémy Chardy (65e) en état de grâce. 

 

Le Tsar est tombé !

Dès les premiers échanges, on a senti que Jérémy Chardy (65e) pouvait faire le poids face à Daniil Medvedev (4e) ! La question était : pendant combien de temps ? Car dans le premier set, le Français s’est clairement heurté à la muraille de fond de court qu’on connaît depuis trois mois maintenant. Le Russe, comme à son habitude indébordable, a verrouillé sa mise en jeu et fait son effort en retour au meilleur moment. À 5-4, sans forcer, il fait jouer le Palois jusqu’à la faute pour s’offrir le premier break du match, et la première manche au passage (6-4).

Mais après un premier set timoré, la machine s'est enraillée. Ce n'était plus le Medvedev qui renverse tout sur son passage, qui dicte le jeu, mais celui qui subit l'échange, mis à mal par le gros premier service du Français. 

à voir aussi Masters 1000 de Paris : Chardy signe "un des plus beaux moments" de sa carrière Masters 1000 de Paris : Chardy signe "un des plus beaux moments" de sa carrière

9 balles de break non convertis dans le 3e set

Presque impuissant, agacé et déconcentré, le numéro 4 mondial a alors concédé la deuxième manche (6-2), son premier set perdu depuis sa finale à l'US Open contre Rafael Nadal (2e). Le troisième set a eu raison des nerfs du Russe. Jamais inquiété sur sa mise en jeu, Medvedev a repris ses fondamentaux et agressé Chardy sur son service, mais le Français était en état de grâce, à l'image de cette demi-volée sortie de nulle-part. 

Neuf balles de break n'ont pas suffi au numéro 4 mondial pour prendre le service du Palois dans la troisième manche. Dès la 7e opportunité non-convertie, les nerfs du Russe ont lâché, sa raquette y est passée et on a compris que la montagne était en train de vaciller.

Premier huitième à Bercy pour Chardy 

Froid de réalisme, Jérémy Chardy a fait le break dès sa deuxième occasion dans la troisième manche. Le Français s'impose (4-6, 6-2, 6-4) et remet au Russe les pieds sur terres, lui qui a la tête dans les nuages depuis trois mois. Le Palois s'offre au passage son premier huitième de finale à Bercy, où il retrouvera le vainqueur du match entre John Isner (17e) et Cristian Garin (42e).