Novak Djokovic en finale à Bercy 2019
Le numéro un mondial, Novak Djokovic, sera bien au rendez-vous, qualifié pour sa 6e finale à Bercy. | Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Masters 1000 de Paris : Novak Djokovic vient à bout de Grigor Dimitrov et se qualifie pour la finale

Publié le , modifié le

Décidément, Novak Djokovic a besoin de temps pour lâcher les chevaux. Comme lors des tours précédents, le numéro un mondial a d'abord souffert avant d'accélérer pour arracher la victoire (7-6, 6-4 en 1h37) contre le Bulgare Grigor Dimitrov, 27e au classement ATP. Le Serbe se qualifie donc pour sa 6e finale du Masters 1000 de Paris où il affrontera Denis Shapovalov (N.28), qui a profité du forfait de Rafael Nadal.

Cela s'est peut-être joué à rien. À 5-4, avec le service à venir, en faveur de Grigor Dimitrov dans le jeu décisif de la première manche, on a pu croire un instant que Novak Djokovic allait flancher. Que le Serbe allait lâcher cette première manche des demi-finales du Rolex Paris Masters. Mais c'est sans connaître la force mentale du numéro un mondial. Comme souvent, Djoko a sorti deux points stratosphériques. Poussé en fond de court par un Bulgare agressif, l'homme aux 16 titres en Grand Chelem a recollé, dépassé son adversaire et finalement remporté 7 à 5 ce tie-break si important. Car la suite, comme souvent encore une fois, a bel et bien tourné en sa faveur.

Aucune balle de break concédée

La partie était d'ailleurs un combat entre deux serveurs sûrs de leur bras. 85% de premières balles pour le Serbe, 80% pour le Bulgare, bref, on a assisté à un véritable mano a mano, l'un ne laissant jamais la moindre occasion à l'autre de s'échapper. Alors quand il a fallu accélérer, pour écourter les débats, Djokovic a trouvé la solution. Comme toujours, ou presque. S'il n'a concédé aucune balle de break, il n'en a eu que deux de son côté, les deux à 4-4 dans la seconde manche. Après une première sauvée par Dimitrov, le numéro un mondial n'a pas laissé passer la deuxième (5-4). La messe était dite, Novak Djokovic a sorti un ultime jeu blanc sur son service pour valider son billet en finale. Sa 50e en Masters 1000 et sa sixième ici à Bercy. Pour le titre, il devra éviter le piège tendu par le jeune canadien, Denis Shapovalov (20 ans). Ce dernier, 28e joueur mondial, se retrouve en finale après le forfait de Rafael Nadal et devrait être physiquement à 100% de ses moyens.