Djokovic n'a même pas transpiré

Masters 1000 de Paris : Novak Djokovic, sans pitié pour Stefanos Tsitsipas, passe en demies

Publié le , modifié le

Alors qu'on lui promettait l'enfer face au Grec Stefanos Tsitsipas, Novak Djokovic n'en a fait qu'une bouchée (6-1, 6-2). Tsitsipas a tout simplement été surpassé dans tous les compartiments du jeu par un Serbe retrouvé. Ce dernier affrontera en demi-finales le Bulgare Grigor Dimitrov, vainqueur plus tôt de Cristian Garin.

Novak Djokovic n'a même pas eu à s'employer. Le Serbe a délivré une prestation aboutie, à des années lumières de ses premiers matches poussifs à Paris. Mais en face, Stefanos Tsitsipas n'était que le vague fantôme du bondissant joueur qu'on a pu voir évoluer toute la saison. Le Grec n'était pas dans son assiette, sans doute exténué par l'enchaînement des matches de ces dernières semaines (14 en six semaines). Il n'en reste pas moins que la performance de Djokovic était convaincante : deux sets (6-1, 6-2), 58 minutes de jeu, une bonne dose de coups gagnants et très peu de fautes.  Revoilà le Serbe favori naturel pour le titre à Bercy.

Tsitsipas n'était que l'ombre de lui-même 

Très vite, les spectateurs de Bercy ont compris que la joute ne serait pas au rendez-vous. Eux qui s'étaient seulement départagés au troisième set d'un match intense il y a un mois à Shanghai (gagné par Tsitsipas 3-6, 7-5, 6-3) n'ont pas du tout réitéré, la faute à un Grec en demi-teinte. D'emblée breaké, ce dernier n'a pas non plus été aidé par un Djokovic beaucoup plus présent que lors de ses deux derniers matches.

Le premier set a rapidement été plié, Djokovic ne laissant aucune chance à son adversaire sur ses mises en jeu, Tsitsipas en revanche s'effondrant dès ses premiers coups de raquette. La deuxième manche... aussi. Aucune réaction, aucune rébellion. Tsitsipas n'avait tout simplement pas les armes pour rivaliser ce vendredi. Et il l'avait sans doute compris dès l'échauffement. 

Novak Djokovic est ainsi qualifié pour les demi-finales : il y affrontera Grigor Dimitrov. Même si le Bulgare s'est refait une santé sur ce tournoi de Bercy après quelques semaines de moins bien, il reste sur six défaites consécutives face à Djokovic.