Nadal

Masters 1000 de Paris : Rafael Nadal en huitièmes après un beau bras de fer contre Adrian Mannarino

Publié le , modifié le

Entrée difficile pour Rafael Nadal (2e) ce mercredi au 2e tour du Masters 1000 de Paris-Bercy. L'Espagnol a dû s'employer pour sortir Adrian Mannarino (43e) en deux sets (7-5, 6-4). Le numéro 2 mondial se qualifie pour les huitièmes de finale où il retrouvera Stan Wawrinka (16e) pour le premier choc du tournoi.

Adrian Mannarino (43e) a bien résisté, mais il n’a jamais été en mesure d’inquiéter Rafael Nadal (2e) qui n'avait plus joué en compétition officielle depuis son sacre à l'US Open en raison d'une douleur à la main gauche. Le Français n’a pour autant pas à rougir de sa prestation de mercredi soir. Certes il y avait une petite classe d’écart entre les deux joueurs, mais il n’a pas refusé le combat et a même su bien souvent prendre le Majorquin de vitesse.

Pendant une demi-heure, Mannarino a tenu sa mise en jeu, aidé par la qualité de sa première balle (9 aces dans le premier set). Mais le Français, sur le fil en fin de première manche, a fini par céder sur la 4balle de set de l’Espagnol. "Je savais qu'Adrien serait dangereux sur ce court: la surface est rapide, le rebond est bas, c'est un court parfait pour lui", a déclaré Rafa après le match. 

à voir aussi Masters 1000 de Paris : Novak Djokovic s'en sort sans convaincre contre Corentin Moutet et passe en huitièmes Masters 1000 de Paris : Novak Djokovic s'en sort sans convaincre contre Corentin Moutet et passe en huitièmes

0 balle de break

Nombreux se seraient effondrés après la perte de la première manche face à l’ogre Rafa. Le Français a au contraire continué de gêner son adversaire, notamment dans sa diagonale de coup droit, son point fort habituellement. Malheureusement, ça n’a pas suffi face à l’Espagnol qui a dû certes batailler sur sa mise en jeu dans la deuxième manche, mais sans pour autant avoir la moindre balle de break à écarter.

À l’arrivée, Rafael Nadal aura bien plus transpiré qu’à l’accoutumée pour un 2e tour de Masters 1000, mais il s’impose en deux set 7-5, 6-4. "Ce n'est pas facile de revenir sur le circuit après une si longue absence. En plus, jouer sur cette surface est difficile, surtout contre des adversaires très dangereux. Donc je suis très content de cette victoire", a-t-il souligné.

De son côté, le Français était déçu malgré sa très belle prestation. "À chaud, peu importe la manière dont j'ai joué, c'est surtout la frustration. C'est sûr que je l'ai peut-être dérangé un peu, mais le résultat final est là, j'ai perdu en 2 sets...", a-t-il commenté.

Le numéro 2 mondial se qualifie pour les huitièmes de finale où il retrouvera Stan Wawrinka (16e), pour un duel alléchant !