Masters 1000 de Paris-Bercy : Daniil Medvedev fait tomber Alexander Zverev et remporte le Rolex Paris Masters

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hortense Leblanc
Daniil Medvedev
Le Russe Daniil Medvedev succède à Novak Djokovic au palmarès du tournoi parisien | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au terme d’un match dans lequel il a perdu le premier set, Daniil Medvedev a inversé la tendance pour s’imposer en finale du Rolex Paris Masters, 7-5, 4-6, 1-6. Après une saison décevante, sans titre, il devient le quatrième Russe à remporter le tournoi et engrange de la confiance avant le Masters à Londres. Pour Zverev, c'est un coup d'arrêt après douze victoires consécutives.

Le Rolex Paris Masters, sans public, couronne un nouveau vainqueur. Le Russe Daniil Medvedev, tête de série n°4, s’est imposé en 2h07 contre Alexander Zverev. Il avait pourtant concédé le premier set à son adversaire allemand, dans une manche serrée, durant laquelle les deux joueurs ont remporté leurs mises en jeu, assurant leurs services avec près de 80% de premières balles. Medvedev a finalement craqué dans le douzième jeu, après deux balles de break sauvées. Toujours accrocheur, la deuxième manche à tournée en faveur du Russe, qui a mis Zverev en danger. L’Allemand a dû s’employer pour sauver quatre balles de breaks sur son deuxième jeu de service qui a duré quinze minutes. Medvedev a finalement réussi à breaker pour mener 5-4 et servir victorieusement pour revenir à un set partout. Il a ensuite déroulé dans la troisième manche, concédant un seul jeu, pour remporter cette finale 7-5, 4-6, 1-6.

4e Russe sacré à Paris-Bercy

Dans un français impeccable, Daniil Medvedev, qui vit à Monaco et s’entraîne sur la Côte d’Azur, s’est dit "très heureux de remporter ce premier titre en France, à Bercy". Il devient le quatrième Russe à remporter le tournoi, après Safin, Davydenko, et Kachanov. Dans un tournoi où Rafael Nadal faisait figure de favori en l’absence de Novak Djokovic et Dominic Thiem, avant son élimination par Zverev, Medvedev a su tirer son épingle du jeu. Il a notamment éliminé Alex de Minaur, Diego Schwartzman, puis Milos Raonic pour se hisser en finale. Cette victoire, sa troisième en Masters 1000, tombe à pic avant le Masters à Londres, et après une saison 2020 compliquée, qui se disputera, comme toujours, sur sa surface de prédilection, le dur indoor. Il s’était incliné récemment à Vienne en quart de finale contre Anderson, et en seizième de finale à Saint Petersbourg contre Opalka. Medvedev vient ajouter une nouvelle ligne à son palmarès, 390 jours après son dernier titre… en finale de Masters 1000, contre Alexander Zverev, à Shanghai.

Pour l’Allemand, cette défaite est un coup d’arrêt alors qu’il venait de remporter deux tournois à Cologne et restait sur douze victoires d’affilée. Son parcours à Bercy lui permet tout de même de chiper la sixième place mondiale à Stefanos Tsitsipas. Dans une période délicate, alors qu’il est accusé de violences conjugales par une ancienne petite-amie, il va devoir oublier cette défaite pour se concentrer sur le Masters de Londres, qu’il a remporté en 2018.

Hortense Leblanc hortense_lblnc