Masters 1000 de Paris-Bercy : Cinq choses à savoir sur Ugo Humbert

Publié le , modifié le

Auteur·e : Louise Gerber
Ugo Humbert Bercy
Ugo Humbert à l'aise sur les courts de Bercy | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Tombeur de Marin Cilic ce jeudi en huitièmes de finale du tournoi de Paris-Bercy, Ugo Humbert a accédé pour la première fois de sa carrière aux quarts de finale d'un Masters 1000. S'il a finalement raté de peu la qualification dans le dernier carré, le Messin a confirmé toute l'étendue de son talent. Voici cinq choses à savoir sur le joueur français qui monte, qui monte...

• Il a gagné près de 700 places en 2017

Ugo Humbert a intégré le pôle France de Poitiers à l'âge de 12 ans, avant de rejoindre l’Insep (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance) quatre ans plus tard. Bien que blessé à de nombreuses reprises en junior, le natif de Metz décidait de passer professionnel à 18 ans. L'année d'après, en 2017, il explosait au classement, passant de la 1072e à la 374e place mondiale - soit 698 places gagnées.

• Première victoire sur un Top 100… à Bercy 

Paris-Bercy semble être un tournoi porte-bonheur pour Ugo Humbert. En deux rencontres cette année, il a réalisé une des plus belles performances de sa carrière. Il a notamment sorti Stefanos Tsitsipas, tête de série numéro deux. Ce jeudi, il s'est qualifié  pour la première fois pour les quarts de finale d'un Masters 1000 aux dépens du Croate Marin Cilic  (6-3, 6-7, 6-3). C'est également dans la salle parisienne qu'il avait signé en 2017 sa première victoire sur un joueur du Top 100, en battant l'Italien Thomas Fabbiano (alors 72e mondial), au premier tour des qualifications du Masters.

• Son potentiel remarqué par Djokovic en 2019

C'est inconnu du grand public et 66e au classement mondial, que Ugo Humbert disputait son premier Wimbledon en juillet 2019. Contre toute attente, le joueur de 19 ans se qualifiait pour les huitièmes de finale (son meilleur résultat en grand chelem) en battant Felix Auger-Aliassime. Après cette victoire (6-4, 7-5, 6-3), il affrontait le tenant du titre de l'époque et futur vainqueur du tournoi, Novak Djokovic. Le Serbe qui l'avait emporté (6-3, 6-2, 6-3) avait alors décrit Humbert comme "l’un des leaders de la prochaine génération" en conférence de presse. 

• Il pourrait faire partie du Top 20

En 2020, Ugo Humbert a remporté ses deux premiers tournois ATP. En janvier, le gaucher a décroché son premier titre à Auckland face à son compatriote Benoît Paire, après des victoires la même semaine contre Denis Shapovalov et John Isner. S'il a raté son parcours à Roland-Garros, Humbert a rebondi très vite fin octobre en sortant vainqueur du tournoi d'Anvers, en Belgique. Si l'ATP n'avait pas décidé de revoir son règlement concernant le classement mondial (qui prend en compte les résultats des 22 derniers mois et non plus des 12 derniers) en raison de la pandémie, Humbert pointerait non pas au 34e rang, mais au 18e (ou au moins dans un meilleur rang qu'actuellement).

• Pianiste à ses heures perdues

Quand il n'est pas sur un court, Ugo Humbert pratique une autre activité : le piano. Il a commencé le solfège en même temps que les coups de raquettes. Sur son compte Instagram, le Messin poste régulièrement des vidéos installé devant un clavier. Du boogie aux classiques français, il joue de tout. Un goût pour la musique qui rappelle un autre tennisman tricolore et dernier Français vainqueur à Roland-Garros, un certain Yannick Noah.