Masters 1000 de Montréal : Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille sortis d'entrée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | AFP

Pas de miracle pour Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille au Masters 1000 de Montréal. Respectivement opposés à Jan-Lennard Struff (35e mondial) et Milos Raonic (19e) au premier tour, les deux Française se sont inclinés d'entrée. Tsonga n'a pris que quatre petits jeux à l'Allemand, victorieux (6-2, 6-2), tandis que Pouille n'a pas été plus en réussite face au Canadien (6-4, 6-4). Ils devront vite se remettre au travail avant le Masters de Cincinatti la semaine prochaine, dernier grand rendez-vous avant l'US Open.

L'embellie n'aura pas duré pour Jo-Wilfried Tsonga. Parvenu à se hisser en huitièmes de finale du tournoi ATP de Washington la semaine dernière - après une victoire de prestige face au Russe Karen Kachanov - le Manceau a chuté d'entrée ce lundi, au Masters 1000 de Montréal. Opposé à l'Allemand Jan-Lennard Struff, 35e joueur mondial, le Français n'a pas pesé lourd, même si le début de la rencontre s'est avéré plutôt équilibré. Emprunté physiquement, Tsonga a concédé un premier break à 3-2, puis un second à 5-2, laissant le natif Warstein filer dans le premier set (3-2). 

à voir aussi WTA Toronto : Kristina Mladenovic éliminée au premier tour WTA Toronto : Kristina Mladenovic éliminée au premier tour

La différence de niveau actuel entre les deux gros frappeurs s'est faite ressentir d'entrée de seconde manche. Breaké d'entrée, le vainqueur de la Rogers Cup (autre nom donné au Masters 1000 canadien) 2014 a semblé résigné. Mené rapidement 3-1, Tsonga a logiquement concédé le deuxième acte sur le même score et n'aura finalement pris que 4 petits jeux à son adversaire. De son côté, Struff affrontera au prochain tour le Géorgien Nikoloz Basilashvili, tête de série n°13, tombeur du Serbe Dusan Lajovic. 

La mission était également compliquée pour Lucas Pouille au premier tour du tournoi de Montréal. Opposé au Canadien Milos Raonic sur ses terres, le Français s'est lui aussi incliné en deux manches (6-4, 6-4) et ne verra pas le deuxième tour. Alors qu'il devait initialement affronter le Sud-Africain Kevin Anderson - ce dernier a finalement déclaré forfait - le natif de Grande-Synthe n'a pas gagné au change, puisque Raonic ne lui a laissé aucune chance. 

Rapidement devant au score dans le premier set, le 19e joueur mondial, finaliste de l'édition 2013, a remporté la première manche 6-4 avant de rééditer le même schéma dans le deuxième set. Raonic s'est notamment appuyé sur un énorme service (16 aces) pour faire vaciller le protégé d'Amélie Mauresmo, qui s'incline donc au premier tour du tournoi canadien pour la deuxième fois de suite après avoir été sorti l'an dernier par un autre canadien, Felix Auger-Aliassime. C'est d'ailleurs face à son compatriote que Raonic pourrait jouer sa place au 3e tour, si ce dernier parvient à se défaire de Vasek Pospisil.

De son côté, Lucas Pouille s'incline au premier tour d'un tournoi ATP pour la neuvième fois de la saison. La deuxième fois de suite après sa défaite inaugurale la semaine dernière à Los Cabos. Il devra vite rebondir avant le masters 1000 de Cincinatti, répétition générale des cadors du circuit avant le dernier Grand Chelem de la saison (US Open).

"Il faut retourner à l'entraînement, travailler et essayer de faire un maximum de points pour retrouver le rythme. À Los Cabos contre Kokkinakis, c'était très bien au début 6-2, 4-3 et après je me suis pris la tête un peu tout seul avec une décision de l'arbitre où je me suis énervé et où je suis un peu sorti du match. Aujourd'hui (lundi), je perds au premier tour mais ce n'est pas un match que je vais gagner tous les jours. C'est un très bon joueur qui est capable d'aller très loin, voire de gagner ce genre de tournoi. Je n'étais pas favori, donc c'est une défaite mais ça ne me met pas dans le gouffre" a dit le Français après sa défaite.