Le Suisse Roger Federer
Le Suisse Roger Federer | AFP - GETTY IMAGES

Masters 1000 de Miami - Roger Federer fait rentrer Medvedev dans le rang

Publié le , modifié le

Comme lors de leurs deux premiers duels sur le circuit, Roger Federer (N.4) a pris le meilleur sur Daniil Medvedev (N.13) lors des 8e de finale du Masters 1000 de Miami en s'imposant 6-4, 6-2. En un peu plus d'une heure, le Suisse, du haut de ses 37 ans, a rappelé à l'un des membres de la nouvelle vague (le Russe a 23 ans) qu'il était encore bien présent. L'Helvète, en quête d'un 101e sacre en carrière, jouera au prochain tour le Sud-Africain Kevin Anderson (N.6) qu'il a battu à cinq reprises en six rencontres.

Dans la hiérarchie mondiale, il est l'un des premiers de cordée de la nouvelle génération. A 23 ans, Daniil Medvedev pointe déjà au 15e rang mondial. Plus loin que Alexander Zverev (21 ans, 3e mondial), Dominic Thiem (25 ans, 4e mondial), Stefanos Tsitispas (20 ans, 10e mondial), mais tout près des Karen Khachanov (22 ans, 12e mondial) et Borna Coric (22 ans, 13e mondial). La concurrence est rude pour se faire une place au soleil, et affirmer ses ambitions de briller au plus haut dans les prochaines saisons.

Elle est d'autant plus rude que les anciens ne sont pas encore partis. Roger Federer s'est chargé de faire passer le message très concrètement lors du 8e de finale du Masters 1000 de Miami. 5e mondial, l'Helvète affrontait le jeune Russe pour la troisième fois de leur carrière. Avec une troisième victoire à la clé en à peine plus d'une heure. Avec une belle maîtrise, l'ancien N.1 mondial a transformé chacune de ses trois balles de break obtenues, alors que lui-même a sauvé les trois seules obtenues par son adversaire sur son engagement. Suffisant pour s'imposer avec sérieux (6-4, 6-2), dans un score pas si éloigné de leur dernier face-à-face à Bâle en 2018 (6-1, 6-4). 

Medvedev écoeuré

Le Russe, au jeu atypique et au mental encore friable, a craqué après avoir perdu son service, durant le neuvième jeu de la première manche. Federer l'a, c'est vrai, écoeuré, avec une amortie gagnante et en le prenant à contre-pied sur une balle ralentie par le filet. Dans la foulée, Medvedev a envoyé deux coups droits dans le couloir et il ne s'en est pas remis. "Ce neuvième jeu, c'est clairement le tournant du match, le match était très serré jusque là", a souligné Federer. "Comme il a un jeu à haut risques, il a tenté beaucoup de choses et cela n'a pas marché pour lui dans le second set. J'ai de mon côté très bien joué".

Roger Federer rêve de disputer sa troisième demi-finale de la saison, après celles à Dubaï (où il avait remporté son 100e tournoi en carrière) et d'Indian Wells (battu par Thiem). Vainqueur à trois reprises du tournoi de Miami, il aspire à une nouvelle couronne, deux ans après la dernière. Pour l'instant, il "se contente" d'être le seul joueur à avoir atteint les quarts à Indian Wells et Miami cette année.

Masters 1000