Stefanos Tsitsipas Madrid 2019
Stefanos Tsitsipas | AFP

Masters 1000 de Madrid : Rafael Nadal chute face à Stefanos Tsitsipas

Publié le , modifié le

Stefanos Tsitsipas est venu à bout de Rafael Nadal (6-4, 2-6, 6-3) en demi-finale du Masters 1000 de Madrid. Vainqueur dans le premier set, il semblait perdu dans la deuxième manche dominée par un Nadal retrouvé. Mais le Grec a su remettre la pression sur le Taureau de Manacor dans la troisième reprise, pour s'offrir une finale contre Novak Djokovic.

Rafael Nadal s'arrête à nouveau en demi-finale. Après Dominic Thiem à Barcelone et Fabio Fognini à Monte-Carlo, l'Espagnol a cette fois subi la loi de Stefanos Tsitsipas (6-4, 2-6, 6-3) au Masters 1000 de Madrid.  Le Grec, pour sa deuxième finale à ce niveau après Toronto l'an dernier, affrontera dimanche Novak Djokovic, tombeur de Dominic Thiem.

Un duel de haute volée

Les deux hommes n'ont pas eu besoin de tour de chauffe avant de proposer du grand spectacle au public. Tsitsipas s'est offert un break dès le premier jeu, après un rallye dantesque sur le dernier point, conclu par un revers derrière la ligne de Nadal. Loin d'être déstabilisé, l'Espagnol a répondu par un jeu blanc pour revenir à égalité (1-1). Sous le vent madrilène, les deux hommes ont continué à s'échanger leurs jeux de service, avec cinq breaks dans le premier set. Le Grec a tiré son épingle du jeu à 5-4, en effaçant une balle de dé-break avant de conclure le set d'une volée amortie parfaite (6-4).

Nadal intouchable dans la deuxième manche

Après avoir concédé son premier set du tournoi, Nadal a repris par un jeu blanc (0-1). La course-poursuite a continué sur les cinq premiers jeux, jusqu'à ce que la machine Tsitsipas se dérègle sous la pression d'un Nadal de plus en plus agressif. Deux volées ratées pour permettre au Taureau de Manacor de réussir le premier break de la manche (2-4), avant de confirmer par un jeu blanc (2-5). Sous les yeux de l'ancien roi d'Espagne Juan Carlos 1er, il a enchaîné pour s'offrir deux balles de set sur le service de Tsitsipas (2-5, 15-40). Sonné, le Grec a retrouvé son équilibre au bon moment pour repousser l'échéance. Mais la troisième balle de set, sur un revers en tribune de Tsitsipas, a été la bonne pour Nadal (2-6). 

La troisième manche a débuté par une lutte acharnée, Tsitsipas poussant Nadal dans ses retranchements. Mais l'Espagnol a pu conserver son jeu de service sur une erreur en coup droit de son adversaire. La précision létale du Grec dans la première manche semblait alors évaporée, avec deux balles de break offertes sur une nouvelle frappe décentrée. Au mental, il est parvenu à effacer ces deux occasions et conserver sa mise en jeu (1-1). Remis dans le bon sens, c'était à son tour de manquer deux balles de break sur le service de Nadal (1-2).

Tsitsipas a fait le dos rond

Le dos rond face aux coups de son adversaire, Tsitsipas a su saisir l'opportunité suivante pour breaker et prendre l'avantage (3-2). Et il fallait être costaud pour assurer ensuite son jeu de service (4-2), alors que Nadal menait 40-15. Il a aussi pu compter sur l'aide de l'Espagnol au meilleur moment. Sur une nouvelle balle de break, la volée pourtant facile de Nadal a fini dans le filet pour laisser à Tsitsipas une occasion de finir sur son service (5-2). Mais Nadal n'était pas prêt à rendre les armes aussi facilement et a répondu immédiatement (5-3), avant d'écarter trois balles de match dans le jeu suivant. Malgré le soutien du public, l'homme aux onze Roland-Garros a cédé sur la quatrième, usé par la résistance du joueur de 20 ans après 2 heures et 34 minutes de jeu (6-3). 

Stefanos Tsitsipas s'offre d'une belle manière sa deuxième finale en Masters 1000, moins d'un an après Toronto, et sa deuxième finale sur terre de la saison après l'ATP 250 d'Estoril, remporté face à Pablo Cuevas. Il y retrouvera dimanche le Serbe Novak Djokovic. Le numéro un mondial a rendu fou Dominic Thiem (7-6, 7-6), avec une défense impériale et une gestion parfaite des moments-clés de la rencontre. Rafael Nadal, lui, s'arrête pour la troisième fois en demi-finale de la saison sur terre, après Barcelone, face à Thiem, et Monte-Carlo, contre Fabio Fognini. Favori inévitable porte d'Auteuil jusqu'à ce qu'il décide ne plus s'y rendre, il semble toutefois plus friable que jamais. 

à voir aussi Masters 1000 de Madrid : Novak Djokovic fait craquer Dominic Thiem pour filer en finale Masters 1000 de Madrid : Novak Djokovic fait craquer Dominic Thiem pour filer en finale

Masters 1000