Andy Murray de la lumière à l'ombre
Andy Murray de la lumière à l'ombre | Oscar Gonzalez / NurPhoto

Masters 1000 de Madrid : Murray à la trappe, Nishikori et Djokovic se retrouvent

Publié le , modifié le

Kei Nishikori, 8e joueur mondial, a pris le dessus sur David Ferrer (30e) en huitièmes de finale du Masters 1000 de Madrid. Le Japonais, qui s'est imposé 6-4, 6-3, est le premier joueur qualifié pour les quarts de finale de l'avant-dernier grand rendez-vous avant Roland-Garros. Il a été rejoint par Novak Djokovic, difficile vainqueur de Feliciano Lopez 6-4, 7-5. L'ancien N.1 mondial a été bien soulagé par ce succès. En revanche, son successeur au sommet du classement mondial Andy Murray a chuté en deux sets face au Croate Borna Coric (6-3, 6-3). Fin de parcours également pour Benoît Paire.

Un gros ouf de soulagement. Une explosion de joie. Novak Djokovic, ces temps-ci, donne parfois l'impression de remporter un titre à chaque victoire. Même face à un Feliciano Lopez, loin d'être spécialiste de la terre battue. Pour leur 10e duel, le Serbe a donc remporté une 9e victoire, en 1h33. La tête de série N.2 atteint ainsi les quarts de finale de ce Masters 1000, comme à Monte-Carlo. Sur le Rocher, il s'était arrêté là, battu par David Goffin. C'est un défi similaire qui s'approche avec Kei Nishikori, qui ne l'a plus battu depuis 10 matches. Mais le Serbe n'a plus atteint le dernier carré d'un tournoi depuis sa victoire à Doha, lors du premier tournoi de la saison.

Murray n'y arrive plus

Rien ne va plus pour le N.1 mondial et finaliste sortant Andy Murray, par le Croate Borna Coric, 59e mondial, en deux sets 6-3, 6-3. En difficulté cette saison, le Britannique a multiplié les fautes directes et laissé filer la victoire sur une amortie grossière qu'il a expédiée dans le couloir. Dans la première manche, le N.1 mondial a concédé trois balles de set sur son service, sauvant les deux premières avant d'expédier un revers dans le filet sur la troisième. Puis, ayant raté deux balles de break à 1-1 dans la seconde manche, Murray a multiplié les grosses fautes, accompagnées à chaque fois d'un sourire crispé, presque incrédule. Et il a fini par concéder lui-même le break en expédiant un revers croisé dans le couloir, laissant Coric mener 5-3, servir pour le match et s'imposer. En grande difficulté cette saison, le Britannique n'a remporté jusqu'ici qu'un titre, à Dubaï début mars. Soit autant que son bourreau du jour, Coric, qui a remporté en avril le tournoi ATP 250 de Marrakech.

Paire s'arrête là

Dernier représentant français à Madrid, Benoît Paire n'a pas reproduit son exploit du 2e tour contre Stan Wawrinka. Il a coincé au tour suivant face à l'Uruguayen Pablo Cuevas, 27e joueur mondial, (7-5, 0-6, 6-1). Paire s'est montré trop inconstant. Après après avoir perdu un premier set accroché, le 52e mondial a bien réagi en remportant sept jeux d'affilée. "Tout le premier était très intense, il jouait très bien au tennis, il frappait plus fort que d'habitude. Je pense qu'il a dû faire une ou deux fautes directes dans le premier set, moi j'ai fait que courir, courir, courir. Il a un peu baissé d'intensité dans le deuxième, j'en ai profité", a expliqué l'Avignonnais. Mais il a réalisé un mauvais jeu de service à 1-1 dans la troisième manche, avec notamment deux doubles fautes, et a concédé le break. Il a alors perdu le fil du match. "Je sentais la fatigue au début du troisième, j'avais un peu froid, j'ai fini hier (mercredi) très tard, à 2h30 du matin dans la chambre, c'est pas facile d'enchaîner des matches comme ça", a commenté Paire.

Enfin, en dernier résultat de la journée, Rafael Nadal a surclassé l'Australien Nick Kyrgios (6-3, 6-1). Le N.5 mondial porte son invincibilité cette saison sur terre battue à douze matches, après avoir triomphé pour la dixième fois à Monte-Carlo puis à Barcelone en avril.

Résultats d​u 3e tour

Borna Coric (CRO) bat Andy Murray (GBR/N.1) 6-3, 6-3
Dominic Thiem (AUT/N.8) bat Grigor Dimitrov (BUL/N.12) 4-6, 6-4, 7-6 (11/9)
Pablo Cuevas (URU) bat Benoît Paire (FRA) 7-5, 0-6, 6-1
Alexander Zverev (GER) bat Tomás Berdych (CZE/N.11) 6-4, 6-4
David Goffin (BEL/N.9) bat Milos Raonic (CAN/N.5) 6-4, 6-2
Rafael Nadal (ESP/N.4) bat Nick Kyrgios (AUS/N.16) 6-3, 6-1
Kei Nishikori (JPN/N.6) bat David Ferrer (ESP) 6-4, 6-3
Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Feliciano López (ESP) 6-4, 7-5