David Ferrer
David Ferrer | JOAN VALLS / NURPHOTO

Masters 1000 de Madrid : David Ferrer vient à bout de Roberto Bautista Agut

Publié le , modifié le

Non David Ferrer n'est pas (encore) à la retraite ! À 37 ans, le numéro 144 mondial dispute à Madrid le dernier tournoi de sa longue carrière. Si pour beaucoup, son premier tour face à Roberto Bautista Agut mardi, sonnait comme son dernier match, il n'en est rien ! Au terme d'un combat de 2h37 de jeu, l'Espagnol est venu à bout de son compatriote en 3 sets d'une rare intensité (6/4 4/6 6/4).

Une chose est sûre, David Ferrer va nous manquer et va manquer au tennis. À 37 ans, l'Espagnol qui dispute ses dernières heures sur les courts de  tennis, a décidé de retarder encore un peu sa retraite. Le numéro 144 mondial a bataillé comme un lion et a fini par faire craquer son adversaire Roberto Bautista Agut (21e mondial) en 3 sets accrochés (6/4 4/6 6/4). 

Ferrer a fait du Ferrer ! Il n'a rien lâché comme à son habitude, balayant le court en ramenant toutes les balles de son adversaire. À 37 ans, l'Espagnol a gardé de beaux restes de ses jambes de feu. L'ancien finaliste de Roland Garros nous a fait une frayeur tout de même dans la troisième manche en appelant le kiné pour une douleur à la cuisse. Si le temps d'un instant on a cru assister à une fin tragique, le guerrier ibérique est retourné sur le court boitillant, pour finir le travail. 

1111e match 

Comme un symbole, David Ferrer disputera au deuxième tour à Madrid, le 1111e match de sa carrière. Le dernier ? Rien n'est moins sûr ! Si cette saison est la dernière pour l'Espagnol, elle s'est montrée pleine de réussite. Mardi, Ferrer a signé sa 8e victoire de la saison. Huit matches, remportés à chaque fois contre des joueurs mieux classés que lui. 

Le dernier gros coup en date : une victoire face à Alexander Zverev, numéro 3 mondial, au Masters de Miami. Alexander Zverev qu'il retrouvera justement au deuxième tour à Madrid. En plein doutes, l'Allemand qui a perdu 7 de ses 11 derniers matches cette saison, est plus que prenable pour l'Espagnol devant son public. Reste à espérer que son pépin physique dans le 3e set mardi, ne le prive pas de cet ultime défi...