Richard Gasquet
Richard Gasquet lors de sa victoire à Thanasi Kokkinakis au 2e tour du Masters 1000 de Cincinnati. | David Kohl/AP/SIPA

Masters 1000 Cincinnati : Gasquet se fait plaisir face aux jeunes pousses australiennes

Publié le , modifié le

Richard Gasquet s’est qualifié mercredi pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Cincinnati, qu'il n'avait plus atteints depuis 2011. Après Nick Kyrgios mardi, il a dominé Thanasi Kokkinakis, autre grand espoir du tennis australien, (7-6, 6-1) et s’est définitivement rassuré sur le plan physique. Au prochain tour, la tête de série numéro 12 sera opposée pour une place en quart à Marin Cilic, 9e joueur mondial.

Les jours se suivent et se ressemblent pour Richard Gasquet. Comme mardi, le Biterrois affrontait un jeune joueur australien en pleine progression. Et comme mardi, il s’en est sorti en deux manches. Face à Kokkinakis, issu des qualifications, il a néanmoins dû s’employer bien plus que la veille, lorsqu’il avait affronté un Kyrgios diminué. Programmé en premier match sur le Stadium 3, Gasquet a longtemps souffert pour imposer son tempo au 79e à l’ATP.

Visiblement gêné par l’humidité ambiante à Cincinnati, il a joué trop loin de sa ligne de fond de court pour causer des problèmes à Kokkinakis, qui a pu distribuer le jeu. Au mental, Gasquet a tenu jusqu’au jeu décisif. Il y a été mené 4-1, avec deux services à suivre pour Kokkinakis, et le match semblait alors bien mal engagé.

Mais le Français a renversé la situation, autant sous l’impulsion d’un revers retrouvé que grâce à un coup de pompe pour l’Australien. Ce dernier a notamment commis une double-faute au plus mauvais moment, pour offrir une balle de set à son adversaire. Gasquet en a profité pour conclure la manche à sa première occasion. Ce coup du sort a complètement éteint Kokkinakis, qui a abandonné son service dès le premier jeu du deuxième set, avant de le céder une seconde fois à 4-1. Le 13e joueur mondial a ensuite bouclé l’affaire à sa quatrième balle de match. A dix jours de l’US Open, Gasquet monte tranquillement en puissance. Cela en fait au moins un dans ce cas parmi les têtes d’affiche du tennis français.

Simple messieurs (2e tour) :

Stan Wawrinka (SUI/N.5) bat Borna Coric (CRO) 3-6, 7-6 (7/3), 6-3
Jerzy Janowicz (POL) bat Jared Donaldson (USA) 6-4, 7-6 (7/4)
Richard Gasquet (FRA/N.12) bat Thanasi Kokkinakis (AUS) 7-6 (7/5), 6-2
David Goffin (BEL/N.13) bat Fernando Verdasco (ESP) 6-4, 7-6 (7/4)
Tommy Robredo (ESP) bat Sam Querrey (USA) 6-1, 5-7, 6-3

Geoffrey Steines