Lucas Pouille fait tomber Richard Gasquet à Monte Carlo

Lucas Pouille fait tomber Richard Gasquet à Monte Carlo

Publié le , modifié le

Invité par les organisateurs, Lucas Pouille a participé à la journée fatale aux têtes de série, en dominant son compatriote Richard Gasquet (N.9) lors du 2e tour du Masters 1000 de Monte Carlo. Le joueur de 22 ans a pris le meilleur, notamment sur le plan physique, pour imposer son jeu vers l'avant et l'emporter 4-6, 7-5, 6-1. Vainqueur de Nicolas mahut au 1e tour, le 88e mondial poursuivra son parcours face aux Français puisqu'en 8e de finale, il affrontera Jo-Wilfried Tsonga (N.8).

Il avait explosé lors du Masters 1000 de Bercy en 2014. Issu des qualifications, il avait vaincu deux membres du Top 30 (Karlovic et Fognini) avant de s'arrêter en 8e de finale face à Roger Federer. Deux ans après, pratiquement, il va disputer son troisième 8e de finale dans un Masters 1000. Quelques jours après avoir déjà réalisé un petit exploit en dominant David Ferrer (N.8) à Miami avant de chuter en 8e face à Gilles Simon, le voilà déjà de retour à ce niveau-là.

Pour cela, il a sorti un match solide face à Richard Gasquet. L'an dernier, sur la surface rapide et en indoor à Montpellier, le Biterrois avait dominé son compatriote en deux sets (6-3, 7-6) lors de leur seule confrontation sur le circuit principal. Sur la terre battue, il n'a pas réédité sa performance. Très accroché dès le début, la rencontre a d'abord tourné en faveur de la tête de série N.9, qui a su faire la différence au meilleur moment, à 4-4 dans le 1er set. La première manche en poche (6-4), le protégé de Sergi Bruguera s'imaginait peut-être que le plus dur était fait. Mais Lucas Pouille n'a jamais lâché. Il n'a surtout jamais cessé d'agresser son adversaire, quitte à faire des fautes (43 fautes directes au total contre 28 à Gasquet). 

Derrière son gros service et son énorme coup droit, le protégé d'Emmanuel Planque a peu à peu pris le dessus, remportant le 2e set (7-5) avant de dérouler face à un Gasquet totalement dominé physiquement, plus vraiment capable de faire du mal à son benjamin. Après avoir vaincu Goffin à Brisbane puis Ferrer à Miami, Pouille s'offre une troisième victoire de prestige dans ce début de saison. Il prouve les progrès réalisés depuis quelques temps, avec notamment une puissance qui peut désormais lui permettre de rivaliser avec de très bons joueurs. Son parcours du combattant "made in France" va se poursuivre jeudi. Après avoir pris une leçon avec Simon à Miami, après avoir dominé Mahut et maintenant Gasquet à Monte Carlo, il devra défier Jo-Wilfried Tsonga (N.8) en 8e de finale. Il ne l'a jamais joué sur le circuit. Après les éliminations surprises de Djokovic (N.1) et Berdych (N.6), Lucas Pouille a fait tomber la troisième tête de série de la journée.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Masters 1000