Michaël Llodra
Michaël Llodra | MIKE EHRMANN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Llodra-Paire, le duel tourne au vinaigre

Publié le , modifié le

Benoît Paire n'a pas serré la main de Michaël Llodra mercredi après sa défaite à l'issue d'un match très tendu entre les deux Français au 1er tour du Masters 1000 de Miami (dur).

Le Parisien de 32 ans, 65e mondial, s'est qualifié pour le 2e tour en  battant l'Avignonnais de 23 ans, 38e mondial, 7-6 (9/7), 6-2 en 1h19. Paire a quitté le court sans aller serrer la main de son adversaire au  filet, une chose très rare en tennis, qui plus est entre compatriotes. Selon Paire, Llodra l'a insulté en début de match. Le Parisien a expliqué  de son côté: "Je ne l'ai pas insulté. Dans le deuxième jeu du match, l'arbitre  a mis un peu de temps à signaler que ma deuxième balle était faute et Benoît s'est manifesté en râlant". 

Au changement de côté suivant, alors qu'il y avait 3-0 en faveur de Paire,  le Parisien s'est alors adressé à l'Avignonnais. "Je lui ai dit: 'Ne commence  pas à mettre la pression sur l'arbitre, le match va bien se passer. Ne te comporte pas comme un petit merdeux' ". A en croire Llodra, Paire aurait mal réagi à cette phrase. "Tu ne me parles  pas comme ça", aurait ainsi répliqué Paire, selon Llodra. Pas exempt de tout reproche, le Parisien a reçu un avertissement (warning)  de l'arbitre pour avoir levé le pouce vers Paire avant le quatrième jeu. 

"A partir de là, je n'ai plus rien dit pour ne pas passer pour le vilain  petit canard, a expliqué Llodra. Mais lui m'a insulté à de nombreuses reprises (NDLR: Llodra donne alors plusieurs exemples, dont 'mange-merde') et il a  plusieurs fois essayé de 'm'allumer'. Il a 'fissuré' (sic)." "Je peux comprendre (que sa phrase a fait réagir Paire, ndlr) mais c'est  allé trop loin, a ajouté Llodra, qui affrontera l'Italien Fabio Fognini (N.32)  au 2e tour. Cela ne m'était jamais arrivé qu'un adversaire ne me serre pas la  main."

Paire, qui a mené 5-2, s'est procuré cinq balles de premier set, deux à 5-4  et trois dans le jeu décisif, toutes sur service adverse. "Je savais que si je gagnais le premier set, il allait 'péter' les plombs",  a aussi dit Llodra, qui a réalisé 11 aces et sauvé son service 7 fois sur 8. La plupart des joueurs Français présents à Miami, dont Paire et Llodra,  avaient pourtant dîné ensemble au restaurant mardi soir. 

Paire est réputé pour son comportement parfois sanguin, en témoigne les  nombreux bris de raquettes qui jalonnent sa carrière, alors que Llodra compte  plusieurs dérapages à son 'palmarès', notamment la saison dernière à Indian  Wells quand il avait lancé "Fucking Chinese" à une femme de type asiatique.

AFP