Djokovic poing levé Bercy 112015
Vainqueur à Paris face à Andy Murray 6-2, 6-4, Novak Djokovic règne en maître absolu sur le circuit et les Masters 1000 | MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

La passe de quatre pour Djokovic

Publié le , modifié le

Il avait l’occasion de rentrer encore un peu plus dans l’histoire du tennis, il n’a pas failli. Novak Djokovic est devenu le premier joueur de l’histoire à remporter pour la quatrième fois le Masters 1000 de Paris. Dans le nouveau Bercy, le numéro un mondial s’est imposé en deux sets (6-2, 6-4) face à Andy Murray.

Dès les premières minutes de la finale, « Djoko » fait le break (2-1) et agresse Murray en fond de court. Son entame de match est excellente. Le Britannique a beau dominer certains échanges, il commet des fautes qui l’empêchent de marquer des points. Au bout de 42 minutes de jeu, le numéro un mondial remporte déjà le premier set, 6-2. Les deux joueurs se sont déjà affrontés dix fois en finale par le passé, et chacun l’a emporté cinq fois face à l’autre. Mais dans cette première manche, Murray se fait dominer par un Djokovic qui a su élever son niveau de jeu au meilleur moment du tournoi.

Le numéro trois mondial réagit cependant dans le second set. Alors qu’il se fait à nouveau breaker (2-1), le Britannique de 28 ans remporte sa première balle de break grâce à un bel enchaînement (2-2). Le poing serré à chaque fois qu’il gagne un point, Andy Murray confirme son retour en forme, et mène pour la première fois de la rencontre (2-3). Dans le nouveau Bercy, la tension est à son comble entre deux joueurs qui se sont affrontés 29 fois au cours de leurs carrières (vingt victoires contre neuf pour Djokovic).

Il se rapproche du record de Nadal

La rencontre monte en intensité car le Serbe ne laisse pas son adversaire prendre de l’avance (3-3). Le regain d’énergie de l’Ecossais est de courte durée face au double tenant du titre, qui réalise à nouveau le break, puis creuse l’écart (5-3). « Djoko » commet trois fautes directes qui permettent à Murray de prendre un dernier point (5-4), mais sur son service le Serbe se montre trop fort et prend à nouveau de vitesse son adversaire. Djokovic concrétise sa première balle de match, et s’impose pour la quatrième fois à Paris. Il s’agit du 58e titre de sa carrière. Avec ce 26e Masters 1000 de remporté, le vainqueur de l'US Open n'est plus qu'à une unité du record de Rafael Nadal. 

Le numéro un mondial en est à dix titres remportés cette saison, avec trois Grands Chelem (et une finale à Roland-Garros). Il n'a perdu que cinq matches cette saison et se présente en immense favori du Masters, qui démarre le 15 novembre à Londres. Avec cette quatrième victoire à Bercy, Novak Djokovic en profite également pour dépasser son entraîneur Boris Becker, qui l’avait emporté par trois fois. Le numéro un mondial est plus que jamais le patron du circuit.