jo-wilfried tsonga indian wells
Jo-Wilfried Tsonga au Masters 1000 d'Indian Wells. | MIKE FREY / DPPI media

Indian Wells : Tsonga et Williams avancent, Djokovic ronronne

Publié le , modifié le

Le Français Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 d'Indian Wells dans la nuit de mardi. Après sa victoire face à Sam Querrey (6-3, 6-4), il affrontera l'Autrichien Dominic Thiem. Novak Djokovic s'est également qualifié face à Philipp Kohlschreiber (7-5 7-5), tout comme Serena Williams face à Kateryna Bondareko (6-2, 6-2).

Le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga a décroché mardi son billet pour les 8e de finale du Masters 1000 d'Indian Wells où il passera son premier test face à l'Autrichien Dominic Thiem. Tout se passe bien pour le moment pour Tsonga depuis son arrivée en Californie. Au 3e tour, il a logiquement pris le meilleur sur l'Américain Sam Querrey 6-3, 6-4 et livré un match sérieux. "Je suis plutôt content de mon match (...) J'aurais aimé me mettre à l'abri un peu plus tôt dans le 2e set, mais ça a été un match plein. J'ai été très solide sur mon service", a résumé le N.9 mondial qui, de retour de blessure, n'avait pas participé au tournoi californien en 2015.

Pour égaler son meilleur résultat dans le premier Masters 1000 de l'année - quart de finale perdu contre le Serbe Novak Djokovic en 2013 -, il devra passer l'obstacle Thiem. Le grand espoir autrichien, âgé de 22 ans, tape à la porte du top 10 mondial (N.13): il est venu à bout de l'Américain Jack Sock 7-5, 6-7 (5/7), 6-1. "Thiem est un joueur en pleine ascension, il joue très, très bien, il n'en est plus au stade de confirmer puisqu'il enchaîne les victoires sur les gros joueurs et il gagne les tournois. Aujourd'hui c'est une certitude qu'il va faire partie des tout meilleurs", a remarqué "JWT". "Pour moi, ça va être un vrai challenge de l'affronter et de voir où j'en suis. Jouer des joueurs du top 50 c'est une chose, et jouer un gars qui se rapproche du top 10 c'est autre chose", a-t-il noté avec appétit. Les deux autres Français en lice mardi, Gilles Simon et Adrian Mannarino, ont chuté.

Pas de soucis pour Serena Williams

La N.1 mondiale Serena Williams s'est facilement qualifiée pour les quarts de finale du tournoi d'Indian Wells mardi, tandis que son homologue masculin Novak Djokovic a montré d'inhabituels signes de nervosité. Pour sa deuxième participation depuis 2001 à l'un des plus importants tournois du calendrier, Williams n'a pas perdu de temps en 8e de finale. Elle a surclassé l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko (N.70) 6-2, 6-2 et retrouvera mercredi la Roumaine Simona Halep qu'elle n'avait pas pu affronter en demi-finale de l'édition 2015 à cause d'un genou douloureux.

"J'aime son jeu, c'est une battante, elle m'a déjà battu lourdement une fois, il faudra que je sois prête", a prévenu la cadette des soeurs Williams. L'Américaine mène largement au bilan de leurs confrontations, six victoires à une, mais elle n'a pas oublié la leçon que lui avait donné Halep lors du Masters de fin de saison en 2014 (6-0, 6-2).

Tout à son bonheur de se sentir appréciée dans un tournoi qu'elle a boycotté jusqu'en 2015 pour y avoir été victime d'insultes à caractère raciste de la part des spectateurs, Williams est comme libérée. "Chaque fois que je rentre sur le court, je sens que les spectateurs sont derrière moi, c'est un sentiment incroyable", a admis Williams, battue en finale de l'Open d'Australie 2016 par l'Allemande Angelique Kerber, éliminée dès son entrée en lice, cette fois, à Indian Wells.

Les trois autres quarts de finale opposeront la Polonaise Agnieszka Radwanska à la Tchèque Petra Kvitova, la Bélarusse Victoria Azarenka à la Slovaque Magdalena Rybarikova qui a profité de l'abandon de l'Italienne Roberta Vinci et la Russe Darya Kasatkina à la Tchèque Karolína Pliskova.

Retrouvailles entre Djokovic et Lopez 

Dans le tableau masculin, au lendemain de l'élimination du N.2 mondial Andy Murray, la logique a cette fois été respectée.
Djokovic a dominé l'Allemand Philipp Kohlschreiber 7-5, 7-5, non sans une petite frayeur en fin de match. Le N.1 mondial et double tenant du titre s'est procuré trois balles de match et a finalement perdu son service, avant de reprendre rapidement l'ascendant.

"Je suis toujours en train de chercher les bons réglages, techniquement et physiquement", a admis "Djoko".
Au prochain tour, il sera opposé à l'Espagnol Feliciano Lopez, 21e mondial, qu'il retrouvera pour la première fois depuis leur duel à Dubaï le mois dernier. Djokovic, touché à un oeil, avait dû abandonner en quart de finale contre Lopez, mettant ainsi fin à une ahurissante série de 17 finales consécutives.

Rafael Nadal a de son côté dominé son compatriote Fernando Verdasco qui l'avait éliminé au 1er tour de l'Open d'Australie en janvier. Verdasco s'est offert cinq balles de set dans la deuxième manche, mais "Rafa", vainqueur à Indian Wells en 2007, 2009 et 2013, n'a pas craqué. "J'ai perdu des matches que j'aurais dû gagner cette saison, je sais quand je me trouve dans cette situation que j'ai plus à perdre que lui, il a fallu que je sois très agressif", a-t-il souligné. Son prochain adversaire sera le grand espoir allemand Alexander Zverev qui a surclassé l'expérimenté Français Gilles Simon 6-2, 6-2.

AFP