Rafael Nadal
CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Indian Wells : Nadal lancé, Pouille stoppé

Publié le , modifié le

Rafael Nadal s'est montré expéditif pour franchir le 2e tour du Masters 1000 d'Indian Wells et se débarrasser de l'Américain Jared Donaldson (6-1, 6-1). Fin de parcours en revanche pour Lucas Pouille, affaibli par une grippe, et éliminé par le Polonais Hubert Hurkacz (6-2, 3-6, 6-4). Le Suisse Stan Wawrinka va affronter son compatriote et grand ami Roger Federer au 3e tour après sa victoire dans un match-marathon contre le Hongrois Marton Fucsovics (6-4, 6-7, 7-5).

Le tirage au sort avait été clément pour Rafael Nadal, l'Espagnol a su en profiter. Face à l'Américain Jared Donaldson, modeste 192e mondial, le  finaliste de l'Open d'Australie  s'est littéralement promené, laissant entrevoir une excellente condition physique. Celle de Lucas Pouille était hélas beaucoup moins bonne. Encore affaibli par une forte grippe qui l'a cloué au lit pendant huit jours, Lucas Pouille s'est incliné dès son entrée en lice face au Polonais Hubert Hurkacz.

Il a d'abord été dominé par le 67e mondial dans le 1er set, avant de se rebeller dans une deuxième manche remportée avec beaucoup d'autorité. Mais il a été victime d'une rechute fatale en début de 3e manche. Résultat, le Nordiste s'est incliné en trois sets 6-2, 3-6, 6-4 après tout juste deux heures de jeu et n'a plus remporté de match depuis l'Open d'Australie où il avait atteint en janvier le dernier carré. Cette élimination, même s'il est passé selon lui "à deux points de la victoire", ne l'a pas surpris. Après son élimination à Montpellier le mois dernier, Pouille n'a pas pu s'entraîner pendant huit jours à cause de la grippe A.

"Je suis resté couché avec entre 39 et 40,5° de fièvre pendant huit jours, je n'avais plus d'appétit, je ne dormais quasiment pas et il n'y avait rien qui faisait baisser la température", a expliqué le joueur entraîné par Amélie Mauresmo.

Wawrinka vers Federer

Stan Wawrinka a quant à lui échappé au même sort que Pouille  mais il est finalement venu à bout après trois heures et 24 minutes de jeu et trois sets très disputés 6-4, 6-7 (5/7), 7-5 du Hongrois Marton Fucsovics, 31e mondial. L'ancien N.3 mondial, désormais 40e au classement ATP après une grave blessure à un genou, va retrouver un joueur qu'il connait bien.

Il s'agira en effet de son 25e duel face à Roger Federer qui le domine très largement au bilan de leurs confrontations (21 victoires à trois). Les deux joueurs, qui ont remporté ensemble le titre olympique en double en 2008 et la Coupe Davis en 2014, ne se sont plus affrontés depuis le Masters 1000 de Cincinnati en août dernier. "Retouver Roger si tôt dans le tournoi, ce n'est pas si enthousiasmant, mais c'est toujours quelque chose de particulier d'affronter le meilleur joueur de tous les temps", a expliqué Wawrinka.

Masters 1000