Roger Federer
Roger Federer, tombeur d'Andreas Seppi, réussira-t-il à faire la passe de cinq à Indian Wells? | JULIAN FINNEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Indian Wells : Federer prend sa revanche, Nadal qualifié mais remonté

Publié le , modifié le

Au 3e tour du Masters d'Indian Wells, Roger Federer est facilement venu à bout de celui qui l'avait battu il y a deux mois à l'Open d'Australie, Andreas Seppi (6-3, 6-4). Rafael Nadal a lui aussi pris aussi la direction des huitièmes à la faveur de son succès contre Donald Young (6-4, 6-2), mais l'Espagnol s'est énervé contre les balles. "On dirait que c'est de la pierre", s'est emporté 'Rafa'.

Federer n'a pas caché que cette confrontation était pour lui "une opportunité d'effacer, d'une certaine manière, ce qui s'était passé (en Australie)". Mission accomplie pour le Suisse, qui a tourné la page de l'élimination prématurée au premier tournoi du Grand Chelem de l'année en sortant Andreas Seppi en deux manches maîtrisées (6-3, 6-4). "Je ne pense pas que nous ayons bien joué, ni lui ni moi, a relativisé le n°2 mondial. Nous avons lutté contre les conditions de jeu, contre la balle. C'est difficile de bien les maîtriser, de leur donner le bon effet. Elles volent plus ici, parce que l'air est moins dense, à cause du désert sans doute. C'était un de ces matches dont vous êtes content qu'il se termine."

Nadal retrouvera Simon

Les balles, c'est aussi ce contre quoi s'est énervé Rafael Nadal après sa victoire face à l'Américain Donald Young (6-4, 6-2). "Avec des balles normales, il y a de petites différences quand on joue le jour et quand on joue en soirée, mais avec celles utilisées ici, ces différences sont extrêmes", a souligné l'Espagnol après sa qualification pour les 8e de finale. "Le jour, on dirait que c'est de la pierre (...) j'ai vu des joueurs faire des erreurs pas d'un mètre ou de deux, mais de plusieurs mètres, ce n'est vraiment pas bon pour notre sport (...) Je ne comprends juste pas pourquoi un fournisseur qui fabriquait une bonne balle il y a cinq ans n'est plus capable de le faire", a conclu le joueur aux 14 titres en Grand Chelem. 

Au prochain tour, "Rafa" affrontera Gilles Simon, tranquille vainqueur de Michael Berrer (6-2, 7-5). Le Français s'est lui félicité du changement de balles en assurant qu'il les "contrôle mieux".

"(Simon) joue bien, il a fait un bon début de saison, il a été blessé par le passé, mais il est en bonne santé, c'est un joueur très dangereux", a reconnu Nadal. Parmi les autres résultats du troisième tour, on notera l'élimination de Grigor Dimitrov face à Tommy Robredo après un combat de trois sets (6-4, 1-6, 7-5), et la qualification tranquille de Tomas Berdych contre Steve Johnson (6-4, 6-2).

Les résultats du 3e tour à Indian Wells : 
Milos Raonic (CAN/N.6) bat Alexandr Dolgopolov (UKR) 7-6 (7/2), 6-4
Tommy Robredo (ESP/N.17) bat Grigor Dimitrov (BUL/N.11) 6-4, 1-6, 7-5
Gilles Simon (FRA/N.13) bat Michael Berrer (GER) 6-2, 7-5
Rafael Nadal (ESP/N.3) bat Donald Young (USA) 6-4, 6-2
Lukas Rosol (CZE/N.27) bat Robin Haase (NED) 6-4, 6-7 (4/7), 7-6 (7/3)
Tomas Berdych (CZE/N.9) bat Steve Johnson (USA) 6-4, 6-2
Jack Sock (USA) bat Roberto Bautista (ESP/N.15) 3-6, 6-3, 6-2
Roger Federer (SUI) bat Andreas Seppi (ITA) 6-3, 6-4

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer

Masters 1000