Dominic Thiem lève les bras après sa victoire en finale du tournoi d'Indian Wells face à Roger Federer
Dominic Thiem lève les bras après sa victoire en finale du tournoi d'Indian Wells face à Roger Federer | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Indian Wells : Dominic Thiem surpasse Roger Federer pour son premier Masters 1000 en carrière

Publié le , modifié le

C’était le grand jour pour Dominic Thiem. L’Autrichien a remporté le tournoi d’Indian Wells en dominant Roger Federer en finale 3-6, 6-3, 7-5 dimanche. Thiem a confirmé qu’il était un des joueurs les plus à même de gêner l’homme aux 100 tournois ATP pour décrocher le tout premier Masters 1000 de sa carrière.

Décidément, rien ne s’est passé comme prévu à Indian Wells. Le duel entre un Roger Federer délesté d’une demi-finale remportée sans avoir joué après l’abandon de Rafael Nadal et un Dominic Thiem qui sortait d’un match de cogneurs contre Milos Raonic n’a pas tourné en la faveur du favori suisse. L’Autrichien s’est imposé en trois manches au terme d’un match en deux temps mais d’un beau niveau de jeu. Thiem s’offre là son premier Masters 1000 après deux échecs en finale à Madrid ces deux dernières saisons et se paie même le luxe de dépasser sa victime du soir au classement ATP.

Tout n’a pourtant pas été simple pour le nouveau 4e joueur mondial (meilleur place de sa carrière). Arrivé sans confiance aux Etats-Unis après un début de saison raté et habituellement plus à l’aise sur terre, Thiem n’était pas attendu parmi les favoris du tournoi californien. ‘’C'est assez irréel, ce qu'il s'est passé lors des dix derniers jours. Quand je suis arrivé, je n'étais pas du tout en forme, rien ne fonctionnait’’, expliquait-il après son sacre. Mais un tableau allégé par le forfait de Gaël Monfils en quart de finale lui a ouvert les portes vers le trophée. Contre Federer en finale, il s’est chargé de les enfoncer.

Federer a semblé un temps injouable, sur sa planète d’entrée de jeu. En breakant dès la première mise en jeu de son adversaire, le Suisse s’est mis en position idéale pour mettre une main sur un 101e tournoi ATP, deux semaines après celui de Dubaï. Puissant, inspiré, il a concrétisé sa mainmise d’un nouveau break pour mener 5-3 sur une claque de retour. Une occasion de remporter le premier set que Federer n’a pas laissé passer.

Thiem est allé le chercher

Sur une voie royale, le recordman des titres en Grand Chelem a alors perdu la clé, bien perturbé par un Thiem retrouvé. Le joueur de 25 ans a repris ses bonnes habitudes en fond de court, en frappant fort et juste, sur des montées parfois à contretemps de Federer. Le finaliste du dernier Roland-Garros ne s’est pas fait prier pour prendre les commandes du set et ne plus les lâcher (6-3). Tout s’est finalement joué à 5-5 dans la dernière manche. Sur deux amorties de Federer, Thiem s’est arraché pour contrer, breaker et définitivement faire basculer le match.

"Il est resté calme malgré la pression, il est très rapide, ça on le sait tous, mais là où il a fait la différence, c'est qu'il a pris la bonne décision à chaque fois sur ces deux coups", confirme le battu du soir. Le Suisse ne s’est pourtant pas montré amer, mettant plutôt en avant la prestation de Thiem. "Je ne suis pas trop déçu, car c'est lui qui a gagné cette finale, ce n'est pas moi qui l'ai perdu. J'ai été dans cette position tant de fois que je digère les défaites plus facilement, a analysé Federer. J'ai eu des opportunités pour gagner ce match, c'est dommage de ne pas avoir fait la différence. Il y a une certaine déception, car j'avais gagné le premier set, mais cela se joue à très peu comme l'an dernier. L'année commence plutôt bien, j'ai fait des très bons matches et j'espère continuer sur cette lancée à Miami".

Federer comme Thiem tenteront de confirmer leur belle lancée dès mercredi en Floride. 

Masters 1000