Richard Gasquet
Le Français Richard Gasquet | MAXPPP - ERIK S. LESSER

Gasquet, le quart de la solidité à Miami

Publié le , modifié le

Premier des trois Français à disputer son 8e de finale, Richard Gasquet (N.8) s'est battu comme un diable pour gagner son billet pour les quarts de finale du Masters 1000 de Miami aux dépens de Nicolas Almagro (N.10). En 2h40 de jeu, le Biterrois s'impose 6-7 (3/7), 7-5, 7-6 (7/2) après avoir laissé s'échapper deux balles de premier set, puis avoir été à deux points de mener 5-3 dans le 3e set. Il jouera le Tchèque Tomas Berdych (N.4), vainqueur tranquille de Sam Querrey (N.17) 6-1, 6-1.

Trois aces dans le jeu décisif du 3e et dernier set. Voilà bien le symbole de ce Richard Gasquet nouveau, celui vu depuis le début de cette saison et qui lui a permis de s'imposer à Doha et à Montpellier. Il n'est plus timoré, même son attentisme fait parfois son retour dans le jeu. Mais le 10e mondial veut désormais gagner les matches, et plus simplement ne pas les perdre. En d'autres temps, ce 8e de finale contre Nicolas Almagro, il l'aurait perdu. Parce qu'il n'aurait pas tenté ces trois aces dans ce jeu décisif, surtout après avoir perdu la première manche en ayant eu deux balles de set à (5-4), tandis qu'il avait comblé son break de retard initial pour égaliser à (4-4). Surtout après avoir perdu le 1er set en encaissant cinq points consécutifs dans le jeu décisif, perdu (7-3) alors qu'il avait fait le mini-break très tôt (2-1). Surtout après être passé à deux points de mener (5-3) dans le 3e et dernier set, avant d'être contraint à ce nouveau jeu décisif.

Un duel de gros revers

Arrêté en 8e de finale à Indian Wells par Berdych, Richard Gasquet n'a pas eu la partie facile dans ce match contre Almagro, qui l'avait battu à trois reprises en quatre matches par le passé. Dans un duel de revers à une main de forte amplitude, le Français a d'abord semblé hors du coup, perdant son service d'entrée sur un jeu blanc. Mais il s'est accroché. Ca aussi, c'est le nouveau Gasquet. Et à 4-3 pour l'Ibère, il a sauvé six balles de (5-3) pour finalement égaliser au terme d'un échange marathon de fond de court. Mais dans cette rencontre, la tête de série N.8 devait faire face à un adversaire inconstant, capable de grosses erreurs comme cette double-faute offrant deux balles de set (4-5), avant de réaliser deux coups supersoniques pour les effacer. Ce va et vient, la tête de série N.10 va la poursuivre durant tout le match, parvenant à renverser des situations mal-embarquées. Mais à l'arrivée, Richard Gasquet a trouvé l'énergie, la tactique et le jeu pour sortir vainqueur de ce match. Pour la première fois depuis le Masters 1000 du Canada où il avait été battu en finale par Djokovic, il se retrouve en quart de finale d'un tournoi de ce niveau. Il y affrontera Tomas Berdych (N.4), qui l'a vaincu à Indian Wells, net vainqueur de l'Américain Sam Querrey (N.17) 6-1, 6-1 en 52 minutes de jeu, pour ce qui sera le 8e match entre les deux joueurs, le Biterrois menant (4-3).