Richard Gasquet
Richard Gasquet | MIGUEL MEDINA / AFP

Gasquet arrache son ticket pour les 8e

Publié le , modifié le

A sa cinquième balle de match, et après avoir pourtant servi pour le gain d'une deuxième manche où il a obtenu deux balles de match sur service adverse, Richard Gasquet a fini par vaincre Fernando Verdasco 7-5, 6-7 (6/8), 6-3 après 2h40 de jeu. En franchissant le 2e tour du Masters 1000 de Bercy, le Français gagne plus que jamais le droit de viser une qualification pour le Masters de Londres.

Gasquet, tête de série numéro 9, affrontera jeudi le Japonais Kei Nishikori, tombeur de Jo-Wilfried Tsonga (1-6, 7-6, 7-6). Du coup, le Languedocien réalise un gros coup dans l'optique du Masters de Londres puisqu'il ne peut plus être rejoint par son ami (et qu'il terminera premier Français pour la première fois depuis 2008). Gasquet est même quasi certain d'être au Masters à moins que Raonic ne réalise un très gros tournoi (au moins une demi-finale).

Pour se dépêtrer du forcing de Fernando Verdasco, le Biterrois a dû s'employer plus que prévu. Il aurait pu conclure en deux manches mais l'Espagnol a serré le jeu en fin de deuxième acte pour se relancer et pousser Gasquet dans ses dernier retranchements. Mais la fatigue de la veille (victoire difficile face à Gulbis) et les fautes directes à répétition (57 contre 37 à Richard, et 11 double-fautes à 2) ont fini par peser trop lourd pour l'ancien boyfriend de Ana Ivanovic.

Gasquet a dominé

Le demi-finaliste de l'US Open peut lui s'enorgueillir de d'avoir plutôt bien servi (surtout en deuxièmes balles avec 77% de points gagnés contre 45% seulement à son rival) et d'avoir gérer de belle manière le fait d'avoir mené d'entrée (25 points gagnants, 16 montées victorieuses sur 24 contre 8/14). Le Français a réussi à concrétiser 4 balles de break sur 18 (contre 1/6 à son adversaire) et il est parvenu à tenir la distance. Espérons simplement que les 2h40 passés sur le court ne se payeront pas au tour suivant qui pourrait bien être décisif pour la qualification au Masters sur laquelle lorgne également -entre autres- Tsonga. "C'est Bercy, un tournoi qui me tient à cœur. J'ai un bel objectif devant moi, j'ai envie d'aller au Masters", a confié Richard Gasquet, heureux d'avoir fait vibrer ses supporters, à la sortie du court.

"Tout va bien pour moi"

Puis en conférence de presse, Richard a éludé lorsqu'on lui a posé la question sur son futur adversaire, Tsonga ou Nishikori: "C'est différent, c'est sûr. Si c'est Jo, c'est Jo. On se connait très bien. C'est un ami. Je ne peux pas dire autre chose", a-t-il expliqué. "Nous avons joué des grands matches ensemble par le passé. On tentera de faire un grand match". Quant à sa forme, elle est optimale malgré une rencontre difficile. "Je suis fatigué parce que je viens de jouer 2h40 mais tout va bien pour moi, rassurez-vous". Gasquet voit même une possibilité que le match de jeudi soit moins tendu que prévu pour la qualification au Masters de Londres: "Si Stan Wawrinka perd demain contre Lopez, on peut se qualifier tous les deux avec Jo. Je ne mise pas là dessus mais c'est possible".

Vidéo : la qualification de Richard Gasquet

Voir la video