David Ferrer
L'Espagnol David Ferrer | AFP - GETTY IMAGES

Ferrer premier qualifié pour les quarts à Miami

Publié le , modifié le

Au terme d'un match acharné notamment dans le 1er set, David Ferrer (N.3) a fini par vaincre le Japonais Kei Nishikori (N.13) 6-4, 6-2, après 1h20 de jeu pour se qualifier pour les quarts de finale du Masters 1000 de Miami. L'Espagnol affrontera au prochain tour l'Autrichien Jurgen Melzer, vainqueur d'Albert Ramos 2-6, 6-3, 6-3 après 1h45 de jeu.

Kei Nishikori a réalisé un petit exploit. Dans le premier set, il a réussi la performance de gagner la majeure partie des rallyes de fond de court aux dépens d'un David Ferrer, l'une des références mondiales de la filière longue. Mais cela n'a pas été suffisant pour faire tomber la tête de série N.3 du tournoi, qui a tenu bon pour garder la main dans le 1er set (6-4). Ce gain de la première manche était le véritable tournant de ce 8e de finale. Engagé dans un bras de fer intense, la tête de série N.13 finissait en effet par craquer, lors du quatrième jeu. Au terme d'un échange qu'il dominait nettement, faisant courir son adversaire, il commettait la faute pénalisante car donnant le break à l'Ibère (3-1). La différence était faite. Et en rouleau compresseur, Ferrer ne lâchait plus sa proie, ne baissant pas de rythme contrairement à Nishikori, pour s'imposer finalement 6-4, 6-2, et remporter son troisième succès sur ce joueur en cinq duels. C'est le deuxième de la saison, après sa victoire déjà en 8e de finale à l'Open d'Australie en début d'année.

Jurgen Melzer a été patient pour se hisser en quarts de finale. Vainqueur du tournoi challenger de Dallas voici quinze jours, l'Autrichien a mis un peu plus de 1h45 pour se défaire d'Albert Ramos (61e mondial) 2-6, 6-3, 6-3. C'est la première fois, depuis une demi-finale à Monte-Carlo en 2011, que l'Autrichien passe plus de deux tours dans un Masters 1000. Désormais 42e mondial, le hasard veut qu'il retrouvera David Ferrer, celui-là même qui l'avait éliminé en demi-finale sur le Rocher voici deux ans. Ce sera le 9e affrontement entre les deux joueurs, et Melzer n'a dominé l'Espagnol qu'à deux reprises, lors de sa saison exceptionnelle en 2010 qui l'avait fait grimper jusqu'à la 8e place au classement ATP.