Roger Federer
Le Suisse Roger Federer | AFP - MIGUEL MEDINA

Federer vacille mais bat Chardy à Bercy

Publié le , modifié le

Pour son entrée en lice pour le compte du 2e tour du BNP Paribas Masters de Bercy, Roger Federer (N.2) a eu beaucoup de mal à se défaire de Jérémy Chardy. Le Palois, vainqueur de cet adversaire à Rome cette année mais vaincu un peu plus tôt à Brisbane, l'a poussé dans ses retranchements. L'ancien N.1 mondial s'impose tout de même 7-6 (7/5), 6-7 (5/7), 6-4, après 2h31 de gros combat.

Depuis sa défaite contre Jo-Wilfried Tsonga en finale à Toronto en août dernier, Roger Federer n'a plus perdu contre un joueur français sur le circuit. Gaël Monfils (deux fois), Gilles Simon, Julien Benneteau sont passés à la moulinette. Au POPB, à trois semaines de la finale de la Coupe Davis entre la France et la Suisse, Jérémy Chardy est venu s'ajouter à la liste. Mais le Palois a fait vaciller son adversaire, qu'il avait battu sur la terre-batte romaine cette année. Les deux hommes s'affrontaient pour la troisième fois de leur carrière, la troisième fois de la saison. Le Suisse avait gagné leur premier duel à Brisbane en tout début d'année.

En tête durant toute la première manche, Chardy a fini par s'incliner (7/5) au jeu décisif. Dans la deuxième manche, c'est lui qui a couru après le score, sauvant sur son service deux balles de match à (5-4). Avec son jeu offensif, le 30e mondial a beaucoup tenté, obligeant l'ancien N.1 mondial à tirer de sacrés passing-shots par moments. Il l'a surtout mis sous pression, comme dans ce jeu décisif du 2e set où, mené 3-1, il a refait son retard pour s'offrir une balle de set, qu'il transformait d'un superbe coup droit décroisé. Après 1h52 de jeu, Chardy gagnait le droit de jouer une troisième manche face à la tête de série N.2. Malheureusement pour lui, il concédait son service d'entrée de jeu de ce 3e set. Au 4e jeu, il sauvait trois balles de break (dont l'une concédée sur une double-faute), avant de conserver son engagement (3-2). Mais l'écart demeurait. Et l'Helvète finissait le travail sur son engagement, après 2h31 d'une énorme intensité. 

Un bon match selon Chardy

"J'ai fait un très bon match", analysait le Français. "J'ai réussi à  faire tout ce que je voulais faire. J'ai eu des occasions, mais je n'ai pas  trop de regrets. Il y a juste eu quelques passages où il a été un peu plus  fort. Je l'ai agressé tout de suite, et je ne l'ai pas senti très vif, très  réactif. Ca m'a mis en confiance tout de suite. Mais il a profité de toutes les  petites baisses de régime que j'ai eues. Je ne pouvais pas beaucoup mieux jouer." La satisfaction était de mise chez le Suisse: "Je m'attendais à ce  que ce soit difficile, parce que c'est un premier tour. Et Chardy m'a souvent  rendu les choses difficiles par le passé. En plus, il jouait à la maison et il  avait déjà un match derrière lui. J'aurais pu perdre le premier et gagner le  second set, mais c'est l'inverse qui est arrivé. Je me suis amélioré au fil du  match et j'ai eu de plus en plus d'opportunités. J'ai bien servi, ce qui m'a  surpris, car je ne m'attendais pas à servir aussi bien si tôt dans le tournoi.

Résultats d​u 2e tour

Stan Wawrinka (SUI/N.3) bat Dominic Thiem (AUT) 6-4, 7-6 (8/6)
Milos Raonic (CAN/N.7) bat Jack Sock (USA) 6-3, 5-7, 7-6 (7/4)
Roberto Bautista Agut (ESP/N.11) bat Richard Gasquet (FRA) 6-4, 6-2
David Ferrer (ESP/N.4) bat David Goffin (BEL) 6-3, 2-6, 6-3
Stan Wawrinka (SUI/N.3) bat Dominic Thiem (AUT) 6-4, 7-6 (8/6)
Andy Murray (GBR/N.8) bat Julien Benneteau (FRA) 6-3, 6-4
Grigor Dimitrov (BUL/N.9) bat Pablo Cuevas (URU) 6-0, 6-3
Feliciano Lopez (ESP/N.12) bat Sam Querrey (USA) 6-4, 6-4
Roger Federer (SUI/N.2) bat Jérémy Chardy (FRA) 7-6 (7/5), 6-7 (5/7), 6-4

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Masters 1000