Federer et Nadal déroulent à Indian Wells

Federer et Nadal déroulent à Indian Wells

Publié le , modifié le

Roger Federer et Rafael Nadal n'ont pas perdu de temps dimanche lors de leur entrée en lice dans le Masters 1000 d'Indian Wells qui n'a en revanche pas souri à Stan Wawrinka, éliminé d'entrée. Federer n'a eu besoin que d'une heure et trois minutes pour éliminer l'Argentin Diego Schwartzman 6-4, 6-2 et passer le 2e tour.

Son grand rival espagnol a mis dix minutes de plus pour se défaire du  Néerlandais Igor Sijsling sur le même score. "Pour un premier match, j'ai réussi un match solide, sans trop d'erreurs,  je suis très satisfait de mes déplacements. Je suis plus rapide qu'il y a un  mois", s'est félicité "Rafa", vainqueur à Indian Wells en 2013. Même satisfaction du côté de Federer qui s'est surtout félicité de  retrouver au 3e tour l'Italien Andreas Seppi qui l'avait éliminé à ce stade de  la compétition à l'Open d'Australie en janvier. "J'espère que cela va mieux se passer pour moi cette fois, je serai bien  préparé, n'en doutez pas, je suis content de le retrouver si vite sur mon  chemin", a assuré le quadruple champion d'Indian Wells (2004, 2005, 2006 et  2012) et finaliste de l'édition 2014. Son compatriote Stan Wawrinka n'a pas réussi à confirmer son beau début de  saison (deux titres à Chennaï et Rotterdam, demi-finale à Melbourne). Le 7e joueur mondial s'est fait surprendre par le Néerlandais Robin Haase  6-3, 3-6, 6-3 qu'il avait toujours battu en six confrontations.

Williams/Stephens, retrouvailles glaciales

"La différence, c'est tout simplement mon niveau de jeu: j'ai fait beaucoup  trop d'erreurs, j'étais lent, hésitant, je n'ai jamais trouvé l'efficacité que  je cherchais à part un court moment dans le 2e set où je l'ai breaké", a-t-il  noté. Dans le tournoi féminin, Serena Williams n'a laissé que deux jeux à la  Kazakhe Zarina Diyas, écrasée 6-2, 6-0. Beaucoup moins nerveuse que lors de son premier match depuis 2001 à Indian  Wells vendredi contre la Roumaine Monica Niculescu, la N.1 mondiale a  complètement étouffé sa jeune adversaire. "C'était un match plus normal, j'ai mieux joué et fait beaucoup moins  d'erreurs", s'est félicitée Williams qui boycottait jusqu'à cette année Indian  Wells depuis l'édition 2001 durant laquelle sa famille avait été, selon elle,  victime du racisme du public. Son adversaire en 8e de finale sera sa compatriote Sloane Stephens avec qui  elle entretient des relations glaciales depuis la victoire de la plus jeune en  quart de finale de l'Open d'Australie 2013. "C'est la N.1 mondiale, c'est une collègue", a expliqué Stephens qui a été  prise pour cible sur les réseaux sociaux par les fans de Williams. La Polonaise Agnieszka Radwanska, 8e mondiale et finaliste 2014 du tournoi,  a été éliminée par la Britannique Heather Watson (6-4, 6-4) qui a signé son  premier succès contre une joueuse du top 10 mondial. "Cette défaite ne reflète pas tout le bon travail qu'on fait avec Martina",  a insisté Radwanska qui est entraînée depuis peu par l'ancienne gloire du  tennis mondial, Martina Navratilova.

AFP

Masters 1000