Alexandr Dolgopolov
L'Ukrainien Alexandr Dolgopolov | AFP - GETTY IMAGES

Dolgopolov s'offre Fognini pour un quart

Publié le , modifié le

Tombeur de Rafael Nadal (N.1) au tour précédent, Alexandr Dolgopolov (N.28) a poursuivi son superbe parcours à Indian Wells. En 8e de finale, l'Ukrainien a vaincu l'Italien Fabien Fognini (N.13) 6-2, 6-4. Le 31e mondial s'ouvre ainsi les portes des quarts de finale d'un Masters 1000 pour la 3e fois de sa carrière, après Shanghaï en 2011 et Madrid en 2012.

Alexandr Dolgopolov vit une semaine incroyable. Après sa finale sur terre-abbtue à Rio de Janeiro et sa demi-finale à Acapulco, le retour sur dur s'est révélé particulièrement réussi pour lui. A Indian Wells, où il avait été éliminé dès son entrée en lice en 2013, l'Ukrainien s'est ouvert les portes des quarts de finales. Et pas de n'importe quelle manière. Après avoir écarté Smyczek (105e mondial) lors de son entrée en lice, il s'est offert au 3e tour le N.1 mondial, Rafael Nadal. deux semaines après lui avoir pris son service pour la première fois de sa carrière, l'Ukrainien l'a cette fois battu, alors qu'il ne lui avait jamais pris la moindre manche jusque-là (en cinq matches). Mais ce n'est pas un feu de paille. Ce succès, pour un joueur talentueux mais dont la constance laissait à désirer, a peut-être déclenché quelque chose.

En 8e de finale, Dolgopolov était opposé à Fabio Fognini. Le 14e mondial, tête de série N.13, n'avait jamais réussi à s'imposer contre l'Ukrainien, ni même à lui prendre un set. Leur dernier duel ne remontait pas loin, puisqu'il s'agissait du quart de finale sur la terre de Rio. Et le désert californien n'a pas apporté plus de réponses au Transalpin, dominé 6-2, 6-4 en concédant le match sur son service, après 1h15 de jeu. En confiance, le 31e joueur à l'ATP a transformé chacune des trois balles de break obtenues. On appelle cela le réalisme. Avec un dernier passing-shot de coup droit le long de la ligne, il se qualifie pour les quarts de finale de ce Masters 1000. Ce n'est que le troisième fois dans sa carrière qu'il atteint ce stade dans un tournoi de cette importance (il a aussi été en quarts de finale en Australie en 2011). Et avec son quart de finale à Sydney, il réalise un bon début de saison, entaché par des éliminations au 1er tour à Doha et Vina del Mar, et au 2e à Buenos Aires.

En quarts, il jouera le vainqueur du match opposant Milos Raonic à Andy Murray, les deux hommes devant se départager en trois manches. 

Résultats des 8e de​ finale

Aleksandr Dolgopolov (UKR/N.28) bat Fabio Fognini (ITA/N.13) 6-2, 6-4

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Masters 1000