Big Four Indian Wells
Novak Djokovic, Roger Federer, Andy Murray et Rafael Nadal à l'assaut d'Indian Wells. | AFP

Djokovic, Federer, Murray, Nadal : dynamiques différentes, même ambition

Publié le , modifié le

Le tennis mondial s'est donné rendez-vous aux Etats-Unis tout au long du mois de mars. Une tournée américaine qui démarre par le tournoi d'Indian Wells ce jeudi avant celui de Miami. En Californie, toutes les stars du circuit sont présentes pour le premier Masters 1000 de la saison. Malgré des dynamiques bien différentes, Djokovic, Federer, Nadal et Murray n'ont qu'un objectif : soulever le trophée.

Djokovic revient en terre promise pour se relancer

Triple tenant du titre, Novak Djokovic est comme chez lui à Indian Wells. Problème : depuis le début de saison, le Serbe est aux abonnés absents. Eliminé au 2e tour de l'Open d'Australie, il n'a remporté qu'un tournoi en 2017 à Doha. En quête de rebond, Djokovic devra se montrer costaud d'entrée. Le numéro deux mondial est tombé dans le quart de tableau le plus relevé du tournoi. Il pourrait affronter Juan Martin Del Potro dès le 3e tour avant de retrouver Roger Federer ou Rafael Nadal en quarts de finale. Si le "Djoker" est toujours en vie d'ici là, sa saison pourrait bien être définitivement lancée par un 31e succès en Masters 1000, un record...

Federer pour confirmer son renouveau  

Certes, Roger Federer reste sur une surprenante défaite au 2e tour à Doha (contre le Russe Evgeny Donskoy) mais le Suisse s'est adjugé son 18e Grand Chelem en remportant l'Open d'Australie en début d'année. Signe d'une renaissance à 35 ans ? Rien n'est moins sûr mais Federer va passer au révélateur ces prochains jours. Englué dans un "tableau de la mort", le quadruple vainqueur du tournoi californien devrait retrouver sur son chemin Rafael Nadal en 8e de finale (attention tout de même à l'état de forme incertain du Majorquin) puis Novak Djokovic au tour suivant. Deux vrais tests qui en diront sans doute plus sur le renouveau du champion suisse, lui qui n'a plus remporté de Masters 1000 depuis Cincinnati en août 2015.

Murray doit engranger des points pour garder son trône

Si Andy Murray veut garder sa place de numéro un mondial, il va devoir s'y mettre dès maintenant ! L'an dernier, l'Ecossais s'était incliné au 3e tour à Indian Wells puis à Miami. En 2017, Murray peut donc engranger de nouveaux points au classement ATP en performant sur ces deux tournois américains. Des points qu'il aura à défendre en conséquence par la suite, à partir du tournoi de Monte-Carlo en avril prochain. Ca tombe bien, le Britannique possède une partie de tableau dégagée en l'absence des trois autres membres historiques du "Big Four". Jamais vainqueur en Californie, l'occasion est belle pour Murray de conforter sa place sur le trône...

En 11 participations, Andy Murray n'a jamais réussi à remporter le tournoi d'Indian Wells malgré une finale perdue face à Rafael Nadal en 2009.
En 11 participations, Andy Murray n'a jamais réussi à remporter le tournoi d'Indian Wells malgré une finale perdue face à Rafael Nadal en 2009.

Nadal pas dans les meilleures conditions...

Finaliste à Acapulco le week-end dernier, Rafael Nadal était celui qui présentait le plus de garanties après un début de saison réussie (finale à l'Open d'Australie notamment). Mais ça, c'était avant d'arriver à Indian Wells où le triple vainqueur du tournoi aurait contracté un virus. L'Espagnol était en effet aux abonnés absents en conférence de presse et n'aurait toujours pas été aperçu à l'entraînement sur les courts californiens. De là à imaginer un forfait ? Peut-être pas vu le tempérament du joueur mais une chose est sûre : Nadal ne semble pas armé pour aller très loin...à moins que ! 

Fabien Mariaux

Masters 1000