Novak Djokovic
Novak Djokovic a souffert face à Goffin | CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Djokovic étouffe Goffin

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a eu très chaud face à David Goffin en demi-finale du Masters 1000 de Miami. Accablé par la chaleur moite de Floride, le numéro 1 mondial a dû puiser dans ses réserves physiques et mentales pour se défaire du Belge (7-6, 6-4). Le Serbe affrontera le vainqueur du match Kyrgios-Nishikori pour le titre.

Qui sait ce qui se serait passé si David Goffin avait réussi son smash à 4 points partout dans le tie-break du premier set ? Jusque-là le Belge, étoile montante du printemps et récent demi-finaliste à Indian Wells, avait fait jeu égal avec l'épouvantail Djokovic. Ses variations d'effets et de longueur, ses coups neutres et sa défense tout-terrain avaient réussi à neutraliser le Serbe. Le visage blême, parfois irrité, le numéro 1 mondial n'était clairement pas dans un grand jour. La moiteur de Miami n'y était sans doute pas étrangère et David Goffin non plus. Jusqu'à ce fameux smash beaucoup trop tendre que Djokovic parvenait à remettre pour ensuite gagner le point et le jeu décisif sur une merveille de lob de revers.

20 tournois disputés, 19 finales

Dans la seconde manche, le double tenant du titre ne se détachait toujours pas. Goffin, accrocheur en diable, s'arrachait sur toutes les balles et poussait son adversaire à la faute (29 au total). Mais, même sans bien jouer, le Djoko 2016, est toujours un cran au dessus. De par ses qualités physiques hors-normes mais aussi par son inébranlable confiance. Un break à 3-3 suffisait au bonheur du Serbe. Ce dernier serrait les dents jusqu'à la fin pour finalement arracher sa place en finale. "C'était un match très difficile et éprouvant", a admis le vainqueur. "Il y a eu beaucoup d'échanges du fond de court, c'était très indécis et cela aurait pu très bien tourner en sa faveur". 

Dimanche, face à Nick Kyrgios ou Kei Nishikori, Djokovic pourra enlever son 6e titre en Floride, égalant au passage le maître des lieux Andre Agassi et réussir un troisième doublé Indian Wells-Miami consécutif. Ce qui constituerait un nouveau record. Un de plus. Les chiffres à la gloire du "Djoker" donnent de plus en plus le vertige : il s'agira en effet de sa 19e finale lors des vingt derniers tournois qu'il a disputés, son seul échec remontant à février où il avait été contraint à l'abandon en quart de finale à Dubaï en raison d'une infection oculaire. Depuis le Serbe ouvre l'oeil. Et le bon. 

Julien Lamotte

Masters 1000