Djokovic éliminé d'entrée à Monte Carlo par Vesely

Djokovic éliminé d'entrée à Monte Carlo par Vesely

Publié le , modifié le

Pour la première fois depuis le tournoi de Madrid en 2013, Novak Djokovic n'a pas franchi un tour dans un tournoi. Lors de son entrée en lice dans le Masters 1000 de Monte Carlo, pour le compte du 2e tour, le N.1 mondial a été battu par le Tchèque Jiri Vesely, 55e mondial, 6-4, 2-6, 6-4 en à peine plus de deux heures de jeu. Auteur de nombreuses fautes directes (34 contre 31 à son rival), le Serbe avait toujours atteint au moins les quarts de finale de chaque tournoi disputé depuis Cincinnati 2014.

Trop de fautes et un adversaire qui a joué sa carte à fond. Il n'en a pas fallu plus à Novak Djokovic pour connaître une terrible désillusion à Monte Carlo, lors du 2e tour. Tenant du titre, et vainqueur de deux des trois dernières éditions, il n'a pas franchi un seul tour dans cette édition 2016. Pour un joueur qui avait atteint quatre finales en cinq tournois depuis le début de la saison, restant ainsi sur sa lancée de 2015 (15 finales en 16 tournois disputés), cette défaite est plus qu'inattendue.

Mais dans ce match, beaucoup d'ingrédients étaient réunis pour aboutir à une énorme surprise. D'abord, comme pour tous, il s'agissait du premier match cette saison du Serbe sur terre battue. Et pour tous, il faut un temps d'adaptation lorsqu'ils reviennent sur la terre ocre. Toutes les fautes accumulées, souvent pour quelques centimètres, sont la preuve de ce manque d'habitude sur cette surface, de son manque d'ajustement sur la balle et de son manque relatif de sensations. Ensuite, il y a eu un adversaire intenable. Et gaucher qui plus est, ce qui ajoute toujours un peu de complexité pour n'importe quel joueur tant les gauchers sont peu nombreux sur le circuit, surtout parmi les meilleurs du monde. Dès l'entame de la rencontre, Jiri Vesely a joué ses coups sans retenue. Agressif, entreprenant, n'hésitant pas à faire parler sa main gauche pour distiller des amorties qui ont fini par dégoûter le N.1 mondial, le Tchèque a sans doute réalisé le match parfait pour vaincre "l'invincible" Djoko.

11 fois finaliste lors des 11 derniers Masters 1000

En réalisant le break à (4-4), Vesely a empoché le set (6-4), avant de subir la loi du Serbe dans le deuxième qu'il remportait (6-2). Le N.1 mondial semblait alors en situation de relever la tête et de franchir ce premier écueil, qui ressemble toujours à un piège lors de son entrée en lice sur terre battue. Mais dans le troisième set, les fautes revenaient, les approximations aussi, et Vesely gardait le cap. Il menait 5-3, contraignant Djokovic à sauver une balle de match, avant de tomber sur la deuxième, sur le service du tchèque, en envoyant une attaque de coup droit le long de la ligne, juste un peu dans le couloir. A 22 ans, Jiri Vesely remporte la plus belle victoire de sa carrière. Du haut de son mètre quatre-vingt-dix-huit, il avait déjà accroché quelques grands joueurs, comme Gulbis, alors 13e mondial, lors du tournoi d'Auckland qu'il avait remporté en 2015, ou Karlovic (21e mondial) à l'US Open 2015, ou encore Gaël Monfils, au 2e tour de Wimbledon en 2014, joueur qu'il affrontera en 8e de finale. Mais il n'avait jamais battu un membre du Top 10. Alors le N.1 mondial en personne...

Jiri Vesely, tout heureux d'avoir battu Djokovic au 2e tour à Monte Carlo
Jiri Vesely, tout heureux d'avoir battu Djokovic au 2e tour à Monte Carlo

C'est une énorme surprise, qui rappelle également tout le parcours monstrueux réalisé par "Nole". Il restait en effet sur une finale lors des 11 derniers Masters 1000, sur 24 sets gagnés d'affilée, il n'avait plus perdu contre un membre classé hors du Top 50 depuis juin 2010 (Malisse), n'avait plus perdu dès son entrée dans un tournoi depuis Madrid 2013 (Dimitrov)... Sur le Rocher, il n'avait perdu qu'une seule fois dès son entrée en lice: en 2006, battu par le N.1 mondial de l'époque, Roger Federer, alors qu'il occupait le 67e rang mondial. Depuis 2008, il n'avait jamais fait moins bien qu'une demi-finale à Monte Carlo. En février dernier, il avait vu sa série de 17 finales consécutives s'interrompre à Dubaï en raison d'une infection à un oeil et sur abandon en quarts de finale contre Feliciano Lopez. Cette fois, la chute est plus lourde.

Déclaration

Jiri Vesely : "Quand je suis arrivé sur le court, je pensais plutôt à gagner un jeu ou à faire bonne figure, je ne pensais absolument pas pouvoir battre Novak. Je ne peux pas croire que c'est arrivé. J'espère que ça va me donner confiance. J'ai eu du mal ces derniers temps, je n'ai pas très bien joué. Hier (au premier tour contre le Russe Teymuraz Gabashvili) j'étais mené 6-3, 5-3. Ça aurait pu mal tourner et rien ne se serait passé aujourd'hui. Novak n'a pas joué à son meilleur niveau, c'est évident. Il a fait beaucoup de fautes dès le début."

Résultats du 2e to​ur

Jiri Vesely (CZE) bat Novak Djokovic (SRB/N.1) 6-4, 2-6, 6-4
Gaël Monfils (FRA/N.13) bat Paolo Lorenzi (ITA) 6-2, 6-4
David Goffin (BEL/N.11) bat Fernando Verdasco (ESP) 7-6 (7/2), 2-6, 7-6 (7/1)
Rafael Nadal (ESP/N.5) bat Aljaz Bedene (GBR) 6-3, 6-3
Dominic Thiem (AUT/N.12) bat Taro Daniel (JPN) 4-6, 6-2, 6-0
Stan Wawrinka (SUI/N.4) bat Philipp Kohlschreiber (GER) 7-6 (7/2), 7-5
Damir Dzumhur (BIH) bat Tomas Berdych (CZE/N.6) 6-4, 6-7 (1/7), 6-3
Milos Raonic (CAN/N.10) bat Pablo Cuevas (URU) 7-5, 2-6, 7-6 (7/5)
Benoît Paire (FRA/N.16) bat Joao Sousa (POR) 6-4, 6-3

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Masters 1000