Roger Federer
Roger Federer | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Del Potro premier qualifié

Publié le , modifié le

Roger Federer a frôlé la correctionnelle en huitièmes de finale du Masters 1000 de Cincinnati face à l'Allemand Tommy Haas (1-6, 7-5, 6-3). Fébrile pendant un set et demi, le Suisse a réussi à inverser la tendance pour atteindre les quarts de finale où il devra se montrer bien plus convaincant face Rafael Nadal, venu à bout de Dimitrov (6-2, 5-7, 6-2). Pas de miracle pour le dernier Français en lice, Julien Benneteau, sèchement éliminé par Andy Murray (6-2, 6-2). David Ferrer, tête de série n°3, été surpris par le Russe Tursunov alors que le n°1 mondial Novak Djokovic a laminé le Belge Goffin (6-2, 6-0)

Docteur Roger et Mister Federer. Le Suisse a offert deux visages face à Tommy Haas. D'abord méconnaissable, multipliant les fautes directes, l'homme aux 17 grands chelems a poursuivi dans la lignée de ses dernières, et inquiétantes, sorties. En pire encore peut-être. Lui qui assurait ne plus avoir mal au dos semblait pourtant à l'agonie face aux accélérations de l'Allemand. Et aucun signe de rébellion ne se manifestait dans l'attitude de Federer, tête basse, qui avait visiblement accepté son sort... Lui, le tenant du titre dans l'Ohio, s'apprêtait donc à perdre presque 1000 points au classement ATP et rétrograder encore un peu plus dans la hiérarchie. Mais les grands champions ont aussi de l'orgueil. 

Federer-Nadal pour la 31e fois

Mené une manche à rien et breaké d'entrée de deuxième set, le Suisse refaisait enfin son retard à 4-4. S'il manquait deux occasions de plier l'affaire à 5-4, il ne ratait pas cette opportunité à 6-5 en sa faveur. Un break initial dans la dernière manche lui conférait un avantage, et une confiance, qui lui suffisaient à boucler le match (1-6, 7-5, 6-3). "Je ne jouais pas bien durant le premier set, j'ai dû m'appliquer plus sur mon jeu en fond de court, mais c'est difficile parfois de trouver le bon rythme  sur dur, il m'a fallu simplifier mon jeu pour gagner ce match", a déclaré Roger Federer. Mais ce dernier devra éviter ces retards à l'allumage en quart de finale face à Rafael Nadal, qui a finalement disposé du Bulgare en trois sets (6-2, 5-7, 6-2). L'Espagnol et le Suisse s'affronteront pour la 31e fois de leur carrière. 

Si Federer a su renverser la vapeur après une partie mal embarquée, cela n'a pas été le cas de Julien Benneteau, il est vrai opposé au n°2 mondial, Andy Murray. L'Ecossais, qui n'avait jamais perdu en trois confrontations contre le  Français, n'a eu besoin que d'à peine plus d'une heure pour expédier le match. Après les éliminations de Benoît Paire, Gilles Simon, Edouard  Roger-Vasselin, Adrian Mannarino, Richard Gasquet et Jérémy Chardy aux tours  précédents, il ne reste plus aucun tricolore sur les courts de Cincinnati. En quarts de finale, Murray affrontera le vainqueur du match entre  l'Espagnol Tommy Robredo, N.23 mondial et le Tchèque Tomas Berdych, N.6 mondial.

Djokovic supersonique

Si Federer, tête de série n°5, a bien failli passer à la trappe, David Ferrer (n°3), surpris par Dmitry Tursunov (6-2, 6-4), n'est déjà plus là. Le Russe retrouvera en quart de finale l'Argentin Juan Martin Del Potro qui s'est difficilement défait d'un autre Espagnol, Feliciano Lopez (6-4, 1-6, 6-4). Novak Djokovic, lui, n'a connu aucun soucis face au Belge David Goffin, expédié 6-2, 6-0 alors que John Isner a remporté le duel des cogneurs face à Milos Raonic (7-6, 6-4). Le Serbe et l'Américain en découdront en quarts. 

Les résultats :

Novak Djokovic (SRB/N.1) bat David Goffin (BEL) 6-2, 6-0
Dmitry Tursunov (RUS) bat David Ferrer (ESP/N.3) 6-2, 6-4
Juan Martín Del Potro (ARG/N.7) bat Feliciano Lopez (ESP) 6-4, 1-6, 6-4
John Isner (USA) bat Milos Raonic (CAN/N.12) 7-6 (7/5), 6-4
Roger Federer (SUI/N.5) bat Tommy Haas (GER/N.11) 1-6, 7-5, 6-3
Andy Murray (GBR/N.2) bat Julien Benneteau (FRA) 6-2, 6-2
Rafael Nadal (ESP/N.4) bat Grigor Dimitrov (BUL) (6-2, 5-7, 6-2

 

Julien Lamotte