Cinq choses à savoir sur Filip Krajinovic, le finaliste surprise du Masters 1000 de Paris

Cinq choses à savoir sur Filip Krajinovic, le finaliste surprise du Masters 1000 de Paris

Publié le , modifié le

Issu des qualifications, Filip Krajinovic (25 ans, 77e mondial) est le finaliste surprise au Masters 1000 de Paris. Le Serbe est la révélation de cette fin d'année. Avant sa victoire face à John Isner en demie (6-4, 6-7 [2), 7-6 [5]), il a notamment écarté Yuichi Sugita (38e mondial), Sam Querrey (13e) et Nicolas Mahut (111e) lors du tournoi parisien. Il affrontera en finale le vainqueur du duel entre le Français Julien Benneteau et l'Américain Jack Sock.

Une adolescence aux Etats-Unis

Ayant débuté le tennis à l'âge de 5 ans, Filip Krajinovic (25 ans) émigrera de Serbie aux Etats-Unis à l'âge de 13 ans. Il restera jusqu'à 19 ans à Bradenton (Floride) pour s'entraîner à la Bollettieri Tennis Academy, où il cotoiera notamment le Croate Mario Ancic en tant que partenaire d'entraînement.

Un excellent junior

L'année 2008 fut l'éclosion au niveau junior de Krajinovic. Il atteint le 3e tour de Roland-Garros junior, perdant contre Evgeny Donskoy, avant d'atteindre deux demi-finales de deux Grand Chelem : Wimbledon, où il perdra contre...Grigor Dimitrov, et l'US Open dans la foulée, où il échouera contre Devin Britton. Il avait atteint le 6e rang mondial en février 2009, son meilleur résultat en junior.

Il a déjà battu Novak Djokovic

C'était en...2010, lors de l'Open de Belgrade. Sur terre battue, sa surface préférée, Krajinovic se défait de son compatriote, alors numéro 2 mondial, sur...abandon. Sa seule victoire face à un Top 10 dans sa carrière. Il échouera face à Sam Querrey en demi-finale du tournoi serbe. Victime d’une sévère blessure à l’épaule en 2011, le Serbe a connu pas mal de problèmes physiques qui ont freiné sa progression depuis.

Un nouveau qualifié surprise à Bercy

Excellent sur le circuit Challenger en 2017 (47 victoires et 5 titres), Krajinovic n'a remporté qu'un seul match sur le circuit ATP. C'était à Moscou, face à Andrey Rublev (35e mondial). Issu des qualifications à Bercy, le Serbe a déjà réussi un exploit en atteignant les demi-finales, comme Wally Masur (1989), Guillaume Raoux (1990), Michael Stich (1990), David Prinosil (2000) et Hicham Arazi (2003). Il veut désormais réussir là où Sergio Casal (1986), Radek Stepanek (2004) et Jerzy Janowicz (2012) ont échoué : être le premier à remporter le tournoi parisien. 

Au moins 33e mondial lundi

77e mondial avant le tournoi, Krajinovic sera 33e s'il perd en finale dimanche. S'il venait à remporter le tournoi, il atteindrait le 25e rang, en lieu et place de Diego Schwartman. Le Serbe va gagner au moins 44 places grâce à ses 600 points engrangés cette semaine. Au total, il aura gagné au moins 201 places cette année au classement ATP. Une situation que le principal intéressé a lui-même du mal à réaliser. «L'année a été de toute façon incroyable pour moi. Après une blessure l'année dernière, je suis venu ici, je n'avais rien à perdre, je venais pour les qualifications et match après match, je me retrouve en demi-finale. C'est irréel, incroyable !»

Théo Gicquel @@theoogicquel

Masters 1000