Roger Federer (Cincinnati 2015)
Roger Federer abordera l'US Open dans les meilleures conditions | MADDIE MEYER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cincinnati: un Federer délicieux domine Novak Djokovic à une semaine de l'US Open

Publié le , modifié le

Roger Federer a remporté le Masters 1000 de Cincinnati en dominant nettement en finale Novak Djokovic (7-6, 6-3). Le Suisse remporte le 24e Masters 1000 de sa carrière et égale ainsi son adversaire du jour. Surtout, il se construit une confiance en béton à une semaine du début de l'US Open, dernier Grand Chelem de la saison. Novak Djokovic connait lui sa deuxième défaite consécutive en finale après son revers contre Murray au Canada.

La finale du Masters 1000 de Cincinnati entre Roger Federer et Novak Djokovic avait plusieurs intérêts. D'abord évidemment, c'était une finale de Masters 1000. Mais en cas de victoire, le Suisse rejoignait le Serbe au nombre de Masters 1000 remportées et l'homme aux 17 Grands Chelems mène désormais 21-20 dans ses confrontations avec "Nole". Enfin, Federer engrange une confiance inestimable à une semaine de l'US Open (31 août-13 septembre), lui qui avait chuté trois fois en finale cette saison contre le numéro un mondial. Roger Federer est bien le "king" de "Cincy". En sept finales, il y a triomphé... sept fois !

Un tie-break de haut vol

Pour leur première rencontre depuis la finale de Wimbledon remportée par Djokovic, les deux hommes se livrent un beau duel dans la première manche. Un duel qui s'achève sans surprise au jeu décisif. Un jeu décisif que Federer va survoler pour l'emporter 7-1 en écoeurant son adversaire, faisant notamment usage de son "spécial" de la semaine pour surprendre le Serbe en rentrant dans le terrain sur une deuxième balle.

Ce jeu décisif met le cerveau du numéro un mondial à l'envers. Sur son premier jeu de service du deuxième set, "Djoko" commet trois doubles fautes et offre le break au Suisse. Le Serbe a beau tenter d'accélérer pour revenir, Federer est trop solide et s'impose sur un ultime jeu blanc 7-6, 6-3. Novak Djokovic s'est donc incliné pour la cinquième fois en finale à "Cincy". "Il faudra que j'attende que Roger prenne sa retraite pour gagner ici",  a-t-il souri. Il aurait pu devenir le premier joueur de l'histoire à remporter les neuf Masters 1000 du calendrier.

Au contraire c'est désormais Federer qui aborde l'US Open en confiance. Le dernier Grand Chelem de la saison pour lequel il retrouvera sa deuxième place mondiale. Ce qui rend impossible un duel face à Djokovic face à la finale.