Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | Minas Panagiotakis / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cincinnati : Tsonga déjà dehors, Gasquet et Chardy en démonstration

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga s'est fait surprendre par Fernando Verdasco au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati mardi. Le Manceau s'est incliné en trois manches, non sans avoir remporté le premier set (4-6, 6-3, 6-4) et c'est bien l'Espagnol qui retrouvera David Goffin mercredi. Le 19e joueur mondial ne confirme pas son bon parcours à Montréal, au contraire de Jérémy Chardy, facile vainqueur de Rajeev Ram pour son entrée en lice dans l'Ohio (6-4, 6-2). Richard Gasquet n'a pas eu à davantage s'employer pour sortir un Nick Kyrgios diminué physiquement (6-2, 6-1).

Voilà six ans que Tsonga n'avait perdu contre Verdasco. Son dernier revers remontait à sa toute première confrontation avec l'Espagnol, lors de l'Open d'Australie 2009. S'en étaient suivies trois victoires pour le Français, qui était bien parti pour prolonger la série en maîtrisant la première manche ce mardi. Sauf que la machine s'est ensuite enrayée, la faute à son inefficacité sur ses balles de break (1/9) et à sa crispation symbolisée par ses 7 doubles-fautes sur l'ensemble de la rencontre.

Autre hic pour Tsonga : son incapacité à mettre son adversaire en danger en seconde balle, ne remportant que 41% des points dans cette configuration. Trop peu pour se sortir du piège. Comme Gilles Simon et Gaël Monfils, éliminés lundi, l'ancien numéro 5 à l'ATP ne fait pas le plein de confiance à deux semaines de l'US Open. 

Chardy sur sa lancée

Tout le contraire de Jérémy Chardy. Demi-finaliste surprise à Montréal la semaine passée, une première en carrière dans un Masters 1000, le Palois a enchaîné par un succès tranquille contre Ram. Bénéficiant d'une wild-card pour entrer dans le grand tableau à Cincinnati, le 87e mondial n'a rien pu faire devant face à un joueur sur son nuage, qui a concédé seulement neuf points sur son engagement de toute la partie.

Après un long passage à vide dans la foulée de son 8e de finale à Roland-Garros, Chardy revient à son meilleur niveau au moment opportun, juste avant le dernier Grand Chelem de la saison. Le 27e joueur mondial est d'ailleurs déjà assuré d'y avoir un statut de tête de série. De quoi envisager le tournoi avec appétit. En attendant, il poursuit son parcours dans l'Ohio, avec un deuxième tour à venir contre Rafael Nadal. Un excellent test pour Chardy.

Gasquet à toute allure

Cinquante-sept minutes chrono. A Cincinnati, Richard Gasquet n’a pas perdu de temps pour franchir le 1er tour. Le Français s’est qualifié très facilement aux dépens de Nick Kyrgios. Le score est sans appel : 6-2, 6-1. Gasquet n’a même pas eu à forcer pour venir à bout de l’Australien. Son adversaire était diminué physiquement. Si bien qu’à deux reprises, le kiné est intervenu pour soulager le dos de Kyrgios. Cette faiblesse physique s’est traduite dans les chiffres : 6 double-fautes, et 34 fautes directes !

Pour la troisième fois de l’année, Gasquet a ainsi pris le meilleur sur le 37e joueur mondial. Le Biterrois, 13e à l’ATP, croisera la route d'un autre Australien au 2e tour : Thanasi Kokkinakis, tombeur de l'Italien Fabio Fognini en trois manches (4-6, 6-2, 6-3).

Pas de miracle pour Mahut

Nicolas Mahut, lui, n'a pas réussi à renverser la situation face à Jared Donaldson. La rencontre avait été interrompue par la pluie lundi, alors que le Français était mené 4-1 dans le troisième set. Le sursis de Mahut n'aura pas résisté à la nuit. Il s'est finalement incliné 7-5, 6-7, 6-2. Donaldson affrontera le bourreau de Gaël Monfils : le Polonais Jerzy Janowicz.

Simple messieurs (2e tour):

Grigor Dimitrov (BUL/N.16) bat Vasek Pospisil (CAN) 7-6 (7/4), 7-6 (7/5)

Simple messieurs (1er tour):

Fernando Verdasco (ESP) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA) 4-6, 6-3, 6-4
Borna Coric (CRO) bat Alexander Zverev (GER) 7-5, 3-6, 7-6 (7/5)
Jared Donaldson (USA) bat Nicolas Mahut (FRA) 7-5, 6-7 (2/7), 6-2
Sam Querrey (USA) bat John Isner (USA/N.11) 6-3, 7-6 (7/3)
Tommy Robredo (ESP) bat Pablo Andújar (ESP) 3-6, 6-3, 6-1
Richard Gasquet (FRA/N.12) bat Nick Kyrgios (AUS) 6-2, 6-1
Jérémy Chardy (FRA) bat Rajeev Ram (USA) 6-4, 6-2
Feliciano López (ESP) bat Milos Raonic (CAN/N.9) 7-6 (7/4), 6-4
Kevin Anderson (RSA/N.15) bat Leonardo Mayer (ARG) 7-6 (7/5), 3-6, 6-1​