Julien Benneteau
Le tennisman français Julien Benneteau | MAXPPP - SHAWN THEW

Cincinnati: Paire tombe d'entrée

Publié le , modifié le

Julien Benneteau s'est qualifié pour le 3e tour de Cincinnati en battant le Tchèque Radek Stepanek en trois sets, 6-2, 5-7, 7-6 (7/4). Les autres Français Benoît Paire, Edouard Roger-Vasselin et Gilles Simon ont chuté dès son entrée en lice au Masters 1000 de Cincinnati. Le premier s'est incliné devant le Russe Nikolay Davydenko (7-6 (10/8), 6-3), le second a cédé face au Finlandais Jarkko Nieminen (6-3, 6-4) et le dernier a abandonné contre Vasek Pospisil, après avoir perdu le 1er set contre le demi-finaliste surprise du dernier Open du Canada (6-3, 1-1). Pour son retour après 3 semaines d'absence, Roger Federer a retrouvé le chemin de la victoire face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber en deux sets 6-3, 7-6 (9/7).

A quelques encablures de l'US Open, le tennis masculin français n'a pas fière allure. A l'image du N.1 tricolore Jo-Wilfried Tsonga, blessé et forfait à Montréal et à Cincinatti, les Bleus tirent la patte depuis l'ouverture de la saison sur dur. Le Masters 1000 américain ne fait pour l'instant pas exception à la règle, malgré les victoires de Julien Benneteau et Jérémy Chardy au 1er tour. Le premier s'est d'ailleurs hissé au troisième tour en battant le Tchèque Radek Stepanek, 6-2, 5-7, 7-6 (7/4). Des quatre tricolores engagés, il a été le seul à l'emporter puisque ce mardi, Benoît Paire, Edouard-Roger Vasselin et Gilles Simon, tête de série n°14, ont échoué à l'imiter.

Paire donne le match

Toujours aussi irrégulier, l'Avignonnais n'avait pas franchement la tête au tennis. Et comme souvent lorsque les choses ne vont pas dans son sens, le 24e joueur mondial a lâché le match face au vétéran russe Nikolay Davydenko, quart de finaliste du Masters 1000 de Montréal la semaine dernière. Jouant neuf jeux de suite sans passer par sa chaise, le joueur de 24 ans a semblé vouloir quitter le court le plus vite possible. Pis, le finaliste du tournoi de Montpellier cette saison pourrait s'être blessé comme le laisse supposer ce tweet....

Dans ce contexte morose, Roger-Vasselin n'a rien pu faire pour redonner le sourire au clan tricolore. Passé par les qualifications, le natif de Gennevilliers a confirmé ses difficultés du moment face à l'accrocheur Jarkko Nieminen. Il n'a plus gagné un match sur le circuit depuis juin et reste sur six éliminations consécutives dès son entrée en lice en tournoi.

Simon n'y arrive plus

Une série que pourrait bientôt égaler Gilles Simon, toujours diminué par une coqueluche. Depuis sa finale à Eastbourne fin juin, le Niçois a enchaîné quatre défaites au 1er tour dont celles face à Lopez à Wimbledon ou à Davydenko à Montréal. Cette fois, le premier set perdu, le 17e joueur mondial a jeté l'éponge, incapable d'inquiéter Vasek Pospisil, demi-finaliste sensation à l'Open du Canada. Pour ces trois hommes la course contre-la-montre a commencé : l'US Open, dernier Grand Chelem de la saison débute le 26 août. Ils ont un peu moins de deux semaines pour redevenir compétitifs...

Federer un succès pour un retour

Roger Federer, de retour après trois semaines d'absence dues à des douleurs au dos, a effectué une rentrée en douceur en battant Philipp Kohlschreiber au 2e tour du tournoi. Le Suisse s'est imposé en deux sets 6-3, 7-6 (9/7). "A certains moments, j'ai très bien joué, à d'autres parfois c'était  peut-être un peu plus irrégulier, mais sur l'ensemble du match, je suis très  satisfait", a déclaré le numéro 5 mondial. "C'est agréable d'être de retour et de jouer sans ressentir de douleur",  a ajouté le Suisse, qui remet son titre en jeu dans l'Ohio où il s'est imposé cinq fois en 13 participations.

Simple messieurs (1er tour):
Vasek Pospisil (CAN) bat Gilles Simon (FRA/N.15) 6-3, 1-1 (abandon)
John Isner (USA) bat Florian Mayer (GER) 6-3, 6-4
Feliciano Lopez (ESP) bat Kei Nishikori (JPN/N.10) 6-4, 7-6 (7/4)
Nikolay Davydenko (RUS) bat Benoît Paire (FRA) 7-6 (10/8), 6-3
Tommy Haas (GER/N.11) bat Kevin Anderson (RSA) 6-4, 6-4
Benjamin Becker (GER) bat Pablo Andújar (ESP) 6-1, 6-4
Jarkko Nieminen (FIN) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 6-3, 6-4
Tommy Robredo (ESP) bat Thomaz Bellucci (BRA) 6-7 (6/8), 7-6 (9/7), 6-2
Stanislas Wawrinka (SUI/N.9) bat Andreas Seppi (ITA) 6-3, 6-4
 Mikhail Youzhny (RUS) bat Ernests Gulbis (LAT) 7-5, 6-3

Simple messieurs (2e tour):
David Ferrer (ESP/N.3) bat Ryan Harrison (USA) 7-6 (7/5), 3-6, 6-4
Grigor Dimitrov (BUL) bat Brian Baker (USA) 6-3, 6-2
Roger Federer (SUI/N.5) bat Philipp Kohlschreiber (GER) 6-3, 7-6 (9/7)
Julien Benneteau (FRA) bat Radek Stepanek (CZE) 6-2, 5-7, 7-6 (7/4)

Jerome Carrere