Federer Cincinnati
Roger Federer n'avait plus remporté un Masters 1000 depuis 2012. | JONATHAN MOORE / AFP

Cincinnati: Federer retrouve le goût de la gagne

Publié le , modifié le

Deux ans après avoir remporté son dernier Masters 1000, à Cincinnati déjà, Roger Federer a eu besoin de trois sets (6-3, 1-6, 6-2) pour se défaire de David Ferrer. Le Suisse, qui disputait sa huitième finale de l'année, débarquera à l'US Open en confiance et dans la peau du joueur ayant gagné le plus de matches (49 victoires) sur la saison 2014.

L'attente a été longue pour Roger Federer. Deux ans après sa dernière victoire en Masters 1000, le Bâlois a remporté le tournoi de Cincinnati dimanche. Il a écarté une nouvelle fois son adversaire préféré David Ferrer (6-3, 1-6, 6-2) pour s'adjuger son sixième titre dans l'Ohio, son 80e titre en carrière. Passé tout proche de se voir infliger un 6-0 par l'Espagnol dans le second set, le N.3 mondial a tout de suite repris la main pour éviter une énième déconvenue, lui qui avait perdu avant ce match six des huit finales qu'il a disputé cette année sur le circuit ATP.

Moins de quinze heures après sa demie époustouflante contre Raonic, Federer a conclu la semaine comme il l'espérait : un victoire Ferrer et un titre à clé. Mais, contre Ferrer, un adversaire qu'il a toujours battu en 16 confrontations (ndlr : record pour Ivan Lendl, vainqueur de Mayotte à 17 fois), le Suisse a connu un premier set accroché et surtout un passage vide dans la deuxième manche où il a concédé sa mise en jeu à deux reprises. Il a fort heureusement réagi signant le break à 2-1 sur une merveille d'amortie avant de dérouler tranquillement dans le dernier set. De bon augure à une semaine de l'US Open, autre tournoi qui se refuse à lui depuis 2008...