Benoit Paire
AFP |

Cincinnati : Benoît Paire passe, Gaël Monfils trépasse

Publié le , modifié le

Benoît Paire s'est qualifié pour le deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati ce mardi en profitant de l'abandon de Fernando Verdasco après l'obtention du premier set (6-4). L'autre Français du soir, Gaël Monfils, n'a pas connu la même réussite et ne verra pas le deuxième tour.

Un petit set et puis s'en va. Benoît Paire n'a pas eu à forcer son talent ce mardi face à Fernanrdo Verdasco pour son entrée en lice à Cincinnati. Le Français a dominé la première manche sur le score de 6 jeux à 4. Impérial au service, il a aussi été impeccable en retour avec neuf balles de break obtenues. 

Le tricolore a cependant profité d'un Espagnol diminué par une blessure au genou. Il a ainsi dû faire intervenir le kiné à 5-4 avant de jeter l'éponge après la perte de la manche. Éliminé au premier tour du Masters 1000 de Montréal la semaine dernière face à Richard Gasquet, le Français retrouve un peu de confiance à deux semaines de l'US Open.

à voir aussi Cincinnati : Gasquet élimine Murray pour son retour en simple Cincinnati : Gasquet élimine Murray pour son retour en simple

Un tableau compliqué

Au prochain tour, il affrontera un gros morceau. Daniil Medvedev, récent finaliste à Montréal face à Nadal, ou Kyle Edmund se dresseront ainsi face à lui.  S'il avait remporté sa seule confrontation avec le Britannique, le Russe ne lui avait moins réussi puisqu'il avait été défait par le joueur de 23 ans en 2017 à Marseille lors de leur seul affrontement. 

Une victoire qui fait cependant du bien pour l'Avignonnais qui a besoin de capitaliser avant l'US Open. "Il (Verdasco) a préféré ne pas prendre de risque avant l'US Open. Mais la victoire me fait du bien puisqu'elle permet de relancer un peu la machine".

Monfils n'a pas digéré

Forfait contre Rafael Nadal il y a une semaine en raison d'une petite blessure, Gaël Monfils s'est aligné à Cincinnati avec de la confiance mais un physique qui n'est pas encore au top. Face à Frances Tiafoe, le tricolore a connu un départ tranquille en breakant rapidement. Il a ensuite eu quatre balles de set et puis tout s'est déréglé.

Battu au tie-break de la première manche, il a ensuite couru après le score. Pas bien longtemps tant l'Américain a semblé au-dessus pour remporter finalement le match en deux sets 7-6, 6-4. À une semaine de l'US Open, la "Monf" n'est pas prêt. 

Masters 1000