Jérémy Chardy
Le Français Jérémy Chardy | AFP - MIGUEL MEDINA

Chardy déjà éliminé à Bercy

Publié le , modifié le

Opposé au 1er tour au tchèque Lukas Rosol (44e mondial), Jérémy Chardy a été sorti en deux manches (6-3, 6-4) au BNP Paribas Masters de Bercy. Le Français, 33e mondial, ne trouve pas d'écho à son quart de finale de Valence, la semaine dernière. Et il n'est pas encore assuré d'être tête de série lors du prochain tournoi du Grand Chelem, en janvier, en Australie.

Jérémy Chardy n'aime décidément pas Bercy. En quatre participations au BNP Paribas Masters de Bercy, il n'avait jamais franchi plus d'un tour, mais était tout de même au deuxième tour ces deux dernières saisons. Le chemin s'est une troisième fois arrêté dès son entrée en lice en 2013. Opposé à Lukas Rosol, un joueur qu'il n'avait jamais joué jusque-là, le Palois a sombré très rapidement. Malgré 12 aces, il a été sorti en 1h20, sur la deuxième balle de match du Tchèque, sur le score de 6-3, 6-4. "J'ai du mal à trouver ma position et la confiance ici depuis plusieurs années, reconnaissait-il après sa défaite. "C'est dommage mais c'est normal. J'ai vraiment très mal joué."

Mannarino trop court

Cette défaite rend plus incertaine sa participation à l'Open d'Australie en tant que tête de série, en janvier prochain. "J'avais les cartes en main. Maintenant, e n'est plus moi qui peut décider." Après son beau tournoi de Valence, la semaine, dernière, où il a atteint les quarts de finale en battant notamment John Isner (14e mondial), Chardy met ainsi un terme à sa saison. Et il peut désormais se préparer à la prochaine, et notamment à l'Open d'Australie, point culminant de 2013 avec une défaite en quarts de finale contre Andy Murray.

Quelques minutes après le Béarnais, c'est Adrian Mannarino qui tombait sous les balles de Santiago Giraldo. Très à l'aise au service (8 aces contre 4), le Colombien a pourtant commis davantage de fautes directes que le Français (39 à 24) mais il s'est montré plus réaliste que son rival pour conclure le match à son avantage malgré une grosse baisse de régime au deuxième acte (3/6 contre 3/11). Mannarino s'est finalement incliné 6-3, 2-6, 6-4. Le Sud-Américain rencontrera au prochain tour le Polonais Jerzy Janowicz, tête de série numéro 14 et finaliste l'an dernier.