Le joueur suisse Stan Wawrinka à Bercy
Le joueur suisse Stan Wawrinka | AFP - FABRICE COFFRINI

Buzz-Déjeuner : Stan Wawrinka recadre Jean-Vincent Placé durant sa rencontre

Publié le , modifié le

Stan Wawrinka ne supporte pas qu'on parle durant ses matches. Le secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé l'a appris à ses dépends.

Quand Stan Wawrinka va mal, mieux vaut entendre les mouches volées... Après le bruit des couverts des clients du restaurant surplombant le court à Monte-Carlo qui l'avait fait sortir de son quart de finale contre Rafael Nadal, c'est la conversation entre Jean-Vincent Placé et son voisin au premier rang du Court central de l'AccorHotelArena qui a exaspéré le vainqueur de l'US Open 2016. Alors qu'il est mené 5-4 dans la deuxième manche, après avoir gagné la première 6-3, et qu'il est au service, Stan Wawrinka se retourne vers le public et lance un cinglant "oh, ça te dérange pas qu'on joue un match?!".

Le destinataire? Le secrétaire d'Etat à la réforme de l'Etat et à la simplification, Jean-Vincent Placé. Loin de se calmer, Wawrinka enchaîne : "non mais sérieux... Il est minuit, si tu n'as pas envie de voir, tu rentres". Un froid est tombé sur le court, bientôt brisé par les applaudissements du public pour le Suisse. Avec le recul, ce coup de sang ne l'a pas aidé puisqu'il s'est incliné en trois sets face à l'Allemand Jan-Lennard Struff.